Les meilleures adaptations de mangas en jeux-vidéo

Dans un pays comme la France, qui est depuis longtemps le deuxième plus grand consommateur de mangas au monde, les adaptations en jeux vidéo sont nombreuses, même si la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Ces œuvres, issues de la culture nippone, amassent aujourd’hui plusieurs dizaines de milliards d’euros à travers le monde et la rencontre avec l’industrie fleurissante du jeu vidéo était écrite depuis longtemps.

Les meilleures adaptations de mangas en jeux-vidéo :

  • Pokémon
  • L’Attaque des Titans
  • Naruto Shippuden
  • One Punch Man
  • My Hero Academia 2

Suscitant généralement des attentes énormes de la part des fans, les adaptations de mangas en jeu vidéo ne sont généralement pas à la hauteur de ces dernières. Pourtant, quelques-unes d’entre elles sont devenues des références du genre, s’inscrivant, pour certain, au panthéon du jeu vidéo. Si les mangas et le gaming sont vos deux passions, voici 5 adaptations sur lesquelles vous devriez vous pencher !

Un succès fleurissant

Grâce au développement de certaines plateformes de VOD (vidéo à la demande) dont Netflix est le principal représentant, les mangas et leurs animations à la japonaise sont devenus un phénomène de mode, voir un mode de vie pour certains fans.

Leur succès ne cesse de croître, surtout dans un pays comme la France, qui est depuis longtemps le deuxième plus grand consommateur de mangas au monde ! Les mangas font référence dans cette culture au format papier, tandis que l’appellation ‘anime’ désigne plutôt leurs adaptations animées.

Certains de ces grands noms sont même désormais inscrits dans la culture populaire et peuvent être reconnus par le grand public. Ces grands classiques tels que : Dragon Ball, Sailor Moon, Pokémon, Naruto ou One Piece, pour ne citer qu’eux, sont créés à partir d’un savant mélange d’action, d’amitié, de suspense, mais aussi d’aventure et de sacrifice qui tient en haleine les spectateurs du début à la fin.

Ces œuvres, issues de la culture nippone, amassent aujourd’hui plusieurs dizaines de milliards d’euros à travers le monde, et ces chiffres ne cessent de grimper au fil des années. La cause de ce succès réside non seulement dans la diffusion des épisodes d’animation sur les plateformes de streaming, mais aussi via tous les produits dérivés qui ont été créés à l’intention des fans.

Ces derniers peuvent englober : figurines, t-shirts, sacs, mugs, posters, épées, coussins, peluches, pins, cosplays entre tant d’autres, mais aussi tout naturellement des adaptations en touts genres, au cinéma, en série, en livre, en bande dessinée, puis finalement en jeux vidéo. L’industrie des jeux vidéo avait déjà conscience, dans les années 90, qu’elle ne pouvait pas passer à côté de ces chefs-d’œuvre vidéoludiques, qui attirent les grandes masses.

Pokémon, le précurseur

La plupart d’entre vous ne seront pas étrangers à la tornade que le manga de Satoshi Tajiri a provoquée il y a de cela plus de 20 ans maintenant. La saga Pokémon fait aujourd’hui partie de la culture de plusieurs générations qui ont grandi en capturant des Pokémons, de petites créatures aussi adorables que féroces, qu’ils utilisent ensuite pour s’affronter au cœur d’arènes dans l’espoir de devenir « le meilleur dresseur ».

Aujourd’hui, huit générations de jeux vidéo centrés sur ce concept sont sortis en France, depuis les premiers exemplaires de Pocket Monsters Vert et Rouge à la plus récente sortie en 2019 de Pokémon Épée et Bouclier. Or, il ne s’agit pas que du succès des jeux vidéos, mais aussi de celui des séries animées qui, dès 1997 ont conquis le cœur des spectateurs.

Beaucoup d’enfants ont d’abord connu sur le petit écran leurs personnages favoris de Pokémon avant de se tourner vers les jeux. La création de ces premiers jeux vidéo remonte à 1996, et est toujours d’actualité aujourd’hui, puisque Niantic continue de sortir des opus régulièrement. De plus la création de Pokémon GO sur téléphone mobile, a créé un nouvel engouement dans la communauté et a pu permettre aux plus jeunes de découvrir l’univers grandiose des monstres à collectionner !

Ce phénomène mondial qui a cartonné en 2016, dès sa sortie dans le monde entier, a fini de prouver la suprématie de Pokémon. Le jeu a dépassé très vite la barre des 100 millions de téléchargements et était devenu en quelques semaines à peine plus utilisé que bon nombre de grands réseaux sociaux.

Crédit : Niantic

Il s’agit, pour ceux qui ne seraient pas familiers à son fonctionnement, d’un jeu mobile en réalité augmentée qui permet, grâce à la géolocalisation, de permettre aux dresseurs de rencontrer des Pokémons sauvages. Une fois son équipe capturée, le joueur peut se ruer à l’assaut des arènes, qui sont situées à des endroits précis de sa ville. Grâce à la géolocalisation, la poste de votre ville fait office de centre Pokémon, là où la salle de sport peut servir d’arène.

Beaucoup d’autres fonctionnalités y ont également été incorporées pour reproduire quasiment à l’identique l’expérience d’un vrai dresseur et il faut dire que la présentation innovante, ainsi que les caractéristiques uniques ont attiré énormément de joueurs ! Aujourd’hui, le jeu continue de proposer des mises à jour régulières, que ce soit via l’ajout de nouvelles générations de Pokémon, ou tout simplement de nouvelles fonctionnalités.

L’Attaque des Titans

Nous avons ici l’une des adaptations les plus populaires de tous les temps, dont le deuxième volet est sorti en 2019. Sa popularité est sûrement due à l’extrême engouement autour du manga d’exception de Hajime Isayama, connu en français sous le nom d’Attaque des Titans. Ce dernier, qui n’a cessé de surprendre ses lecteurs, s’inscrit pourtant dans un monde gore où se côtoient la mort et la trahison.

Cela n’a pas su dissuader son audience de continuer de suivre les aventures aussi trépidantes qu’assassines de tous les personnages de l’œuvre. L’espèce humaine y est chassée par des créatures appelées ‘Titans’ dont on ignore tout, même les origines. Une chose est sûre, l’humanité risque de s’éteindre à cause de ces dernières qui les dévorent et les massacrent à vue.

La trame principale du manga suit les aventures d’Eren, un jeune garçon ayant perdu sa mère lorsque les murs, derrière lesquels les humains se réfugiaient depuis plusieurs siècles, ont cédé sous l’attaque d’un titan colossal. Sans vouloir trop en dévoiler sur cette intrigue passionnante, ce que nous pouvons vous dire c’est qu’Eren est à la recherche de vengeance et pour y parvenir il va lever le voile sur une réalité ténébreuse et bien plus macabre qu’il ne le pensait.

Les jeux vidéo mettent en scène les divers périples tout au long de son aventure et celle de son bataillon. Ils permettent aux joueurs d’y prendre part entièrement en incarnant les divers personnages y ayant joué un rôle, dans des cartes reproduites à l’identique où ils affrontent ces créatures gigantesques.

Le gameplay très original cherche à reproduire le plus fidèlement possible les manœuvres tridimensionnelles des soldats et tous les aspects uniques de l’œuvre originale. Les graphismes, naturellement réalistes et sombres, offrent une immersion quasi parfaite et instantanée dans ce monde à la fois mystérieux et lugubre.

Naruto Shippuden

Il s’agit de l’un des mangas qui a connu le plus d’adaptations en jeu vidéo. Le succès rencontré s’explique d’une part par la grande diversité de son contenu et d’une autre par ses combats palpitants. Beaucoup d’adaptations de mangas d’action sont centrées sur les combats épiques et les capacités des personnages auxquels les fans se sont fortement attachés et il en va de même pour la saga Naruto.

Dans un monde contrôlé par des villages ninja, les shinobis (déployés comme des corps d’armée d’élite) existent pour maintenir l’équilibre et la sécurité. Naruto, le héros principal, est un jeune garçon rejeté et méprisé par tous à cause de la créature qui se trouve enfermée dans son corps. Ce dernier va devenir un ninja afin d’être reconnu par les siens et dans le but ultime de devenir Hokage, titre accordé au chef du village ninja dont il est issu.

Son chemin est cependant semé d’embûches. Les techniques sont uniques à chaque individu, et certaines d’entre elles sont héréditaires, ce qui rend certaines familles beaucoup plus puissantes que d’autres. Afin de progresser, le ninja qui doit suivre des années d’entraînement pour parfaire son art et pour maîtriser ce qu’on appelle des ‘jutsu’. Le lecteur, aussi bien que le joueur, peuvent donc suivre l’évolution et le développement de leurs personnages préférés au fur et à mesure de leur aventure, des combats, des victoires comme des défaites.

Chacun a sa propre histoire et sa propre personnalité, ce qui explique que les joueurs s’y attachent autant. Dans les jeux de la franchise, les combats y sont dynamiques. Les joueurs peuvent choisir entre suivre le mode Histoire et vivre les différentes batailles dans un ordre prédéterminé, ou alors simplement se défier entre amis dans des parties courtes en choisissant librement les personnages et les décors dans lesquels ils veulent s’affronter.

Les techniques des personnages sont reproduites à l’identique, avec des animations toujours plus spectaculaires au fur et à mesure des combos réalisés et avec des scènes authentiques du manga prêts à faire frisonner tous les fans qui s’y essaient !

One Punch Man

Sorti en 2021, One Punch Man était très attendu par son public ! Après deux saisons animées sorties ces dernières années, One Punch Man s’est imposé comme l’un des mangas les plus populaires dans le monde. En France, la voix du personnage principal, Saitama, est doublée par le célèbre rappeur Orelsan, ce qui a permis au manga de gagner énormément en visibilité.

Saitama est l’opposé du héros traditionnel, puisqu’il est chômeur dans la vraie vie et passe sa vie sur les jeux vidéo. Véritable troll, Saitama a acquis une force surhumaine grâce à un entrainement journalier composé de 100 pompes, 100 abdos, 100 squats et 10 kilomètres de course à pied, ce qui n’a rien d’épique pour les autres héros.

Dans le jeu, il est possible pour le joueur d’y créer son propre avatar et de s’inscrire en tant que héros, tout en côtoyant Saitama, le personnage principal du manga. Ce dernier, connu pour achever tous ses ennemis d’un seul coup de poing, est de loin le plus admiré de la franchise. Le joueur incarne un personnage parmi tant d’autres, mais il peut progresser sur un classement grâce aux missions distribuées aux héros !

Crédit : Madhouse

On croirait avoir affaire à une sorte de RPG, mais il n’en est rien. Un système de combat, proche de ceux mentionnés précédemment et pour ceux qui s’y connaissent à la Mortal Kombat, met en scène les affrontements entre le héros et ses ennemis. Il peut enchaîner les combos grâce à des combinaisons de touches, esquiver ou contrecarrer son adversaire. On retrouve des cinématiques pour chaque attaque ultime déployée par un personnage.

Dans un monde où les attaques d’extraterrestres se font monnaies courantes, on peut s’attendre à ce que ces combats surviennent très souvent. Il est possible de recevoir des renforts au cours des matchs, ce qui est assez original, mais par-dessus tout, ce qui fait la grande force du jeu reste diversité des systèmes de jeu et de gameplay ! Il s’agit d’un jeu qui se démarque plutôt bien de ses pairs, et qui est, comme les mangas à prendre au 43e degré !

My Hero Academia 2

Nous avons gardé une pépite pour la fin, même si elle s’inscrit toujours dans un monde de super héros ! Cette fois-ci, dans le cadre d’une académie où des jeunes très prometteurs sont formés pour assumer plus tard les responsabilités de leur travail. Deux campagnes s’enchaînent dans le jeu, où vous pouvez décider de vivre l’expérience du côté des héros ou de celui des méchants qui les opposent.

Le mode Histoire est assez court et il permet au joueur de revivre les moments les plus intenses de la saison 2 et 3 de l’anime à succès à travers des planches de bande dessinée avec les graphismes de l’animation japonaise. C’est pourquoi, nous souhaitons attirer davantage votre attention vers les combats ! Il y a par ailleurs un mode en ligne pour que les joueurs puissent s’affronter à distance dans des duels courts !

Crédit : Bones

Ces derniers répondent essentiellement aux codes du genre que nous avons mentionné précédemment, mais les combinaisons et les animations sont beaucoup plus réfléchis que dans beaucoup d’autres jeux semblables. Il est possible d’enchaîner les combos et d’amasser du pouvoir pour réaliser des Attaques Ultimes dont on peut voir l’impact sur l’apparence du personnage ennemi.

Les graphismes et les textures sont très harmonieux, même s’ils dénotent parfois avec le style un peu cartoon des menus ainsi que des interactions. Les décors sont identiques à ceux promus dans l’anime, et ils subissent les dégâts du combat en cours (le sol et les murs détruits, les obstacles propulsés etc). Les personnages disposent d’une très grande mobilité qui permet au joueur d’être plutôt libres dans ses actions. De petits détails qui font de ce jeu une adaptation à la fois intrigante et innovante !

Une formule qui fonctionne ?

La conclusion qu’on peut tirer des divers exemples cités ci-dessus est que les adaptations de mangas dans le domaine des jeux vidéo sont très délicates à réaliser. Il nous faut également admettre que très peu parviennent jusqu’à nous en Occident et deviennent par consensus réellement populaires.

Malheureusement plus centrées sur les aspects du combat quelconques que sur des développements scénaristiques, ces jeux ont toujours eu peu de chances de réellement intéresser ceux qui ne sont pas fans de la franchise à la base. Pourtant, les licences ne demandent qu’à être exploitées et certains studios pourraient créer de vrais chef-d’œuvre en y mettant les moyens. Pourtant, la tendance est à l’optimisme, puisque de nombreuses adaptations ont vu le jour ces dernières années.

Crédit : TOEI

Nous pourrions citer les adaptations de mangas tels que Seven Deadly Sins, Sword Art Online, Yu-Gi-Oh, Saint Seya, Bleach, One Piece ou encore Black Clover comme les premières cibles d’un mouvement qui devrait grandir et continuer de s’affirmer. On peut progressivement observer une augmentation des adaptations disponibles sur mobiles, et il semblerait que le futur des jeux vidéo mangas ne passe par nos téléphones portables !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.