Valorant : Comment améliorer son tracking ?

Le tracking est le fait de suivre les déplacements de la cible avec son viseur, afin de ne lui laisser aucune chance de s’échapper. Cette technique est très utile dans Valorant, puisqu’elle vous permet de tuer des ennemis en mouvement. 

Pour améliorer son tracking, les jeux Aim Lab et Kovaak se présentent comme la meilleure solution. Ces jeux vous permettront de prendre part à des scénarios durant lesquels vous devrez suivre des cibles en mouvements. 

Il existe d’autres entraînements à réaliser en jeu afin d’améliorer votre tracking, comme le deathmatch ou le mode terrain libre contre les bots. On passe en revue vos différentes options dans la suite de l’article. 

Comment améliorer son tracking

Il existe 4 exercices efficaces afin d’améliorer son tracking : Aim lab, KovaaK, le Deathmatch et le mode terrain libre. 

Aim Lab (Gratuit)

Aim Lab est un jeu que vous pouvez trouver gratuitement sur Steam, et qui permet d’améliorer n’importe quel aspect de son AIM. Vous pouvez par exemple travailler le tracking, mais aussi les réflexes, les flickshot et plein d’autres domaines.

La version de base d’Aim lab est gratuite, mais il existe également une version payante. Cette dernière vous donnera accès à de nombreux exercices supplémentaires.

De nombreux joueurs professionnels sur Valorant ont d’ailleurs créé leur propre routine journalière sur le jeu. Ces routines sont majoritairement offertes à la communauté, et vous pouvez trouver de nombreuses vidéos sur Youtube.

Voici une vidéo de Tenz durant son entraînement sur Aim Lab. D’ailleurs, AIM Lab profite d’un partenariat officiel avec Valorant, ce qui permet d’avoir des scénarios propres au jeu. 

Les statistiques sont également l’un des points forts d’AIM Lab, puisque vous pouvez définir vos axes d’amélioration en un clin d’œil. 

Article en rapport avec le sujet : Valorant : Comment améliorer son crosshair placement ?

KovaaK (10$)

KovaaK est un concurrent à Aim Lab, et il est clairement plus complet dans les jeux comme Overatch. En effet, le jeu permet de retranscrire les mouvements de certains champions comme McCree, Genji ou Tracer.

Il propose également un peu plus de scénarios dans les FPS en général. Cependant, et concernant Valorant, il n’y a pas d’écart significatif avec Aim Lab. 

Le logiciel propose des statistiques complètes mettant en lumière vos performances mais aussi vos lacunes. Le point négatif de KovaaK concerne son interface, qui est bien plus brouillonne que celle d’Aim Lab. 

Article en rapport avec le sujet : Valorant : Comment contrôler le recul des armes (pattern, spray) ?

Le Deathmatch 

Le mode Deathmatch est un bon moyen de travailler le tracking, puisqu’il vous permettra de le faire en conditions réelles. Ce mode de jeu est d’ailleurs conseillé pour travailler tous les aspects de l’AIM, que ce soit le tracking, les flickshots, les headshots etc.

Faire du deathmatch tous les jours est un très bon moyen de progresser, et ce dans n’importe quel FPS. 

Entraînement terrain libre

Le mode entraînement vous permet de prendre part à un sous-mode “terrain libre”. Dans ce dernier, vous pouvez notamment lancer un entraînement contre des bots. Ces derniers bougent régulièrement, et vous permettent de travailler le tracking.

Tracking monocible
Tracking mono cible

De plus, vous pouvez décider d’en faire apparaître un seul, pour vous concentrer en monocible, ou plusieurs (afin d’enchainer les trackings sur des cibles distinctes). 

Tracking multi cible

Article qui pourrait vous intéresser : Quelle est la Meilleure souris pour Valorant ? (Tenz, babybay, etc.)

Vous souhaitez obtenir des jeux gratuitement ? Participez aux concours organisés par Instant Gaming !  Vous pouvez remporter des cartes prépayées ou des jeux vidéo. Les concours sont entièrement gratuits ! 

A propos de l'auteur