League of Legends : Les 10 raisons qui vous empêchent de monter

Pour monter en partie classée dans League of Legends, dominer votre adversaire direct n’est pas le facteur principal qui décidera si vous allez gagner où perdre. En effet, il existe de nombreuses raisons qui peuvent vous empêcher de monter en ligue supérieure. 

 Lol : Les 10 raisons qui vous empêchent de monter :

  • Votre score de vision est trop faible
  • Vous jouez trop de champions/rôles
  • Vous n’avez pas conscience de vos erreurs
  • Vous confondez Worlds et LFL avec la soloqueue
  • Vous ne respectez pas les priorités
  • Vous mourrez trop souvent (Jgl diff)
  • Vous ne comprenez pas la macro
  • Vous rejetez la faute sur les autres
  • Votre communication est mauvaise
  • Votre temps de jeu est trop faible

Certaines de vos raisons sont probablement dues à votre style de jeu, et prendre conscience de ses faiblesses est déjà un premier pas important. De nombreuses statistiques sont désormais disponibles dans l’onglet Profile > Statistiques, ce qui vous aidera à mettre le doigt sur vos faiblesses. 

Votre score de vision est trop faible

Le score de vision est l’un des facteurs qui démontrent le plus la différence entre les différentes ligues en partie classées. C’est simple, plus vous montez dans le ladder et plus le score de vision des joueurs est élevé. 

Voici les bénéfices que vous tirerez en augmentant votre score de vision :

  • Vous esquiverez plus de ganks
  • Vous allez mourir moins souvent
  • Vous donnerez de la vision à votre équipe
  • Vous pourrez tendre des embuscades
  • Vous fournissez un endroit pour TP à votre équipe

Il est plus facile de remporter des parties en posant de la vision qu’en gagnant sa lane.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet : Guide complet de la vision et des balises sur League of Legends
TIPS : Achetez au moins une balise de contrôle à chaque fois que vous revenez à la base et posez là à un endroit stratégique.

Vous jouez trop de champions/rôles

Pour progresser dans League of Legends, vous devez vous spécialiser dans 2 rôles maximum, et vous focaliser sur 5 à 6 champions.

J’ai analysé une trentaine de profils de joueurs (entre Fer et Platine) et la grande majorité d’entre eux jouent plus de 50 champions différents par saison. Jouer peu de champions vous permettra de vous concentrer beaucoup plus facilement sur les autres aspects du jeu.

Vous pourrez également visionner plus de vidéos concernant votre pull de champion, et progresser beaucoup plus rapidement sur chacun d’entre eux.

Pour les junglers, jouer 2 ou 3 champions vous permettra d’optimiser votre vitesse de clear, ce qui vous fera gagner de précieuses secondes sur votre adversaire.

TIPS : Si vous êtes autofill, privilégiez des champions très faciles à jouer, tels que Nautilus, Veigar, Garen ou Warwick.

Vous n’avez pas conscience de vos erreurs

Tous les joueurs font des erreurs, même Canyon et Zeus et la plus grande difficulté est souvent de s’en rendre compte. Riot a développé deux fonctionnalités vous permettant de progresser rapidement : les statistiques de votre profil et les rediffusions.

Les statistiques

Les statistiques sont disponibles dans l’onglet Proifil > Statistiques, et permettent de récupérer de nombreuses informations sur vos parties passées.

Vous pouvez comparer certaines statistiques avec celles des joueurs des différentes ligues :

  • Score de vision
  • CS par minute
  • Avantage en or en début de partie
  • Conversion des éliminations
  • Contrôle des objectifs
  • KDA
  • Participation aux éliminations
  • Pourcentage de dégâts
  • Score d’utilitaires

Grâce à ces statistiques,  vous pourrez rapidement mettre le doigt sur les aspects à améliorer. Faites une liste des points sur lesquels vous devez travailler, et passez à la seconde fonctionnalité

Les rediffusions

Les rediffusions viennent compléter l’analyse des statistiques, puisqu’elles vous permettront de vous rendre compte de vos erreurs directement dans la partie. Faker lui-même affirme que regarder une rediffusion est équivalent à jouer 20 parties classées.

Lorsque vous enchainez les parties, vous ne pouvez pas prendre de recul sur vos erreurs, et vous avez de fortes chances de les renouveler durant la partie suivante.

En regardant régulièrement votre rediffusion, vous augmentez vos chances de progresser beaucoup plus rapidement.

TIPS : Regarder une rediffusion par jour est beaucoup plus bénéfique que jouer une partie supplémentaire.

Vous confondez Worlds et LFL avec la soloqueue

Regarder des parties de joueurs pros vous confortent dans l’idée que vous connaissez le jeu. Pire encore, vous êtes convaincu d’être bien meilleur que l’Elo dans lequel vous vous trouvez, et pensez que la seule raison de votre stagnation concerne vos équipiers.

Le problème est ailleurs. La grande majorité de ce que vous voyez dans ce genre de compétitions n’est pas applicable en soloqueue avant le Master.

Les compositions des pros se basent sur la synergie et des plans de jeu définis et travaillés, ce qui n’arrivera JAMAIS dans vos parties classées. Votre support joue Alistar parce qu’il aime Alistar (où les vaches), rien de plus.

Les runes prises par Faker et Canyon sont pensées pour entrer dans une démarche collective poussée. Ne jouez pas des runes dont vous ne comprenez pas l’utilité.

Vos coéquipiers n’ont probablement pas conscience que vous souhaitez mettre en place une stratégie vue lors du match de LEC de la semaine dernière. Votre toplaner joue probablement à League of Legends pour se détendre après ses 8 heures de travail.

Votre jungler ne se pliera pas en 4 pour que vous puissiez briller sur votre Yasuo, même si Jankos le fait pour Caps. Tout le monde déteste les joueurs de Yasuo

Abordez vos parties avec une mentalité plus détachée, et comprenez que la majorité de vos coéquipiers souhaitent gagner tout autant que vous. 

Les trolls feront toujours partie du jeu, et si vous en avez un dans votre équipe actuellement, il y en aura probablement un de l’autre côté la partie suivante.

Vous ne respectez pas les priorités

La notion de priorité est un concept incompris par les joueurs, et notamment à bas Elo. Prenons l’exemple de la botlane, où vos alliés viennent de pousser la vague contre la tour ennemie.

Dans cette situation, les adversaires sont obligés de rester sous leur tour, afin de récupérer les sbires, et défendre cette dernière.

Pendant ce temps-là, vos deux coéquipiers sont libres de se déplacer : c’est ce qu’on appelle la priorité. En début de partie, la priorité est très utile aux junglers, puisqu’elle leur permettra notamment de récupérer les carapateurs.

La priorité et les carapateurs

À 3 min 13, les deux premiers carapateurs apparaissent sur la carte, et votre jungler devra prendre le risque de se promener dans la rivière afin de les récupérer.

Pour ce faire, il doit respecter les priorités sur les 3 lanes. Si sa toplane et la midlane ont la priorité, il pourra jouer le carapateur top sans danger, puisque ses alliés pourront venir l’aider en cas de rencontre avec le jungler adverse.

Si la midlane et la toplane n’ont pas la priorité, il doit laisser le carapateur au jungler adverse. 

TIPS : Les deux premiers carapateurs ne valent pas assez d’or et d’expérience pour prendre le risque de donner un kill. Si vous n’avez pas la priorité, laissez-les à l’adversaire.

La priorité et les objectifs

C’est probablement le point de discorde le plus récurrent à bas Elo, puisque vos équipiers ne comprennent probablement pas l’importance des prios pour jouer l’Herald et le Dragon.

Si votre botlane et cloué sous tour, vous ne pouvez pas jouer le dragon, puisque la botlane adverse pourra aider son jungler, tandis que vous serez seul.

Le constat est valable de l’autre côté de la carte, car vous ne pourrez jouer l’Herald si votre toplaner n’a pas la prio.

Les remarques du genre “jungle diff” vont probablement pleuvoir, mais dans ce genre de situation, vous n’êtes pas responsable. Mutez et passez à autre chose.

TIPS : Essayer de conserver la vision sur les deux objectifs, et récupérez le second, pendant que l’équipe adverse fait le premier.

Vous mourrez trop souvent (Jgl diff)

Avec l’amélioration de votre score de vision, c’est probablement le facteur qui vous fera gagner le plus rapidement de l’Elo. Mourir est la pire des choses que vous pouvez faire dans League of Legends puisque chacune de vos morts offrira :

  • 100 – 300 golds à l’adversaire qui vous tuera
  • 50 -150 golds à chaque adversaire qui aura l’assit
  • Une perte de sbires ou de camp de jungle
  • 30 – 70 secondes d’infériorité numérique pour votre équipe
  • Une liberté totale donnée à vos adversaires pour récupérer les objectifs

Imaginez l’impact que vous aurez sur la partie si vous supprimer 3 morts inutiles lors de chacune d’entre-elles.

TIPS : Avec la “meta shutdown” ce constat est encore beaucoup plus alarmant, puisque mourir avec un bonus de 700 golds sur la tête permettra à vos adversaires de revenir fort dans la partie.

Manque de vision

La principale raison de vos morts à répétition réside dans votre manque de vision, qui est lui-même la raison de votre faible score de vision. Nous vous conseillons de relire le point numéro 1 de ce guide, afin de vous améliorer sur votre aspect.

Vous ne respectez pas les ganks

Les ganks font partie intégrante du jeu, et ne pas les respecter peut fortement impacter le résultat de la partie. Dans le top des excuses nous retrouvons :

  • Le jungler adverse me babysit
  • Mon jungler ne vient jamais
  • Le support adverse est toujours là
  • Personne ne m’a ping

Les vraies raisons de l’acharnement du jungler adverse sont souvent tout autres :

  • Vous poussez la vague en boucle et vous retrouvez constamment sous la tour adverse
  • Vous ne donnez pas la possibilité à votre jungler de venir
  • Vous ne wardez pas
  • Vous ne regardez pas la carte

Comment éviter de mourir ?

Apprenez à gérer votre lane via des techniques de freeze, slow push, push et roam : Si vous êtes intéressez par le sujet : League of Legends : Quand et comment freeze sa Lane ?
Apprenez à Roam pour éviter les ganks : Quand et comment Roam sur League of Legends ?

Vous ne comprenez pas la macro

Pour une grande partie des joueurs de League of Legends (que ce soit en Fer comme en Diamant), deux facteurs sont au-dessus du reste : le KDA et l’importance que donne le jungler allié à leur lane.

C’est simple, la majorité des reproches et de la toxicité sur League of Legends tourne autour de ces deux points.

Généralement, ce genre de reproche provient d’une mauvaise connaissance de la macro. La macro représente tout ce qui concerne les prises de décisions, les conditions de victoire, les prises d’objectifs, etc.

Vous devez comprendre plusieurs choses à ce sujet :

  • Votre lane n’est peut-être pas la priorité de votre jungler, qui préférera se concentrer sur la montée en puissance de votre Kayle au top.
  • Votre jungler aura du mal à jouer les dragons si votre botlane est trop derrière.
  • L’âme du dragon des nuages n’est peut-être pas si importante dans la partie.
  • Prendre des teamfights à 15 min de jeu avec une composition Jinx/Azir/Camille contre Volibear/Darius/Lucian est une mauvaise idée.

Réfléchissez à vos conditions de victoire

Si vous souhaitez monter, arrêtez de penser pouvoir porter toutes les parties. Gagnez votre lane n’est pas la seule chose importante, et, parfois, vous devrez accepter que votre condition de victoire se trouve dans les mains de votre Nasus top.

Définir ses conditions de victoire est complexe, mais voici 3 questions-réponses qui pourront vous aider à prendre des décisions simples :

Laquelle des deux compositions est la meilleure en teamfights ?

  1. Si c’est la mienne, comment forcer les adversaires à teamfights ?
    • Forcer les objectifs majeurs (Baron, Dragons, Heralds)
    • Prendre la position 30 secondes avant
  2. Forcer l’équipe adverse à venir défendre l’Âme des dragons
    • Se focaliser sur les dragons
    • Prendre la position 30 secondes avant
  3. Forcer l’équipe adverse à s’aventurer dans la jungle sans vision
    • Récupérer de la vision
    • Forcer les adversaires à avancer dans le noir
  1. Si c’est la compo adverse, comment puis-je contrer cela ?
  2. Ai-je un spécialiste du splitpush dans mon équipe ?
    • Aidez-le à récupérer de la vision autour de sa lane
    • Mettez-le dans les meilleures conditions pour splitpush
    • Éviter les teamfights
  3. Ai-je une composition capable de provoquer des embuscades ?
    • Récupérer la vision
    • Essayer de punir les déplacements adverses
  4. Ai-je un personnage “broken” en lategame dans mon équipe?
    • Laissez lui le temps de monter en puissance
    • Refuser l’affrontement autant que possible
  5. Ai-je une composition de siège ?
    • Se regrouper et pousser les vagues de sbires
    • Très compliqué à jouer à bas Elo

Quelle équipe a le meilleur équipement à 30 secondes de l’objectif ?

  1. Mon équipe a plus d’objets complétés et notre composition est plus forte actuellement
    • Battez-vous pour l’objectif
  2. Mon équipe a moins d’objets complétés et notre composition est plus faible actuellement
    • L’objectif n’est pas un Baron, un Ancestral où un 4e Dragon -> lâcher l’objectif

Quelle lane dois-je aider en priorité ?

  1. Les deux champions de la lane ont un embrasement
    • Gank en priorité cette lane
    • Aidez votre allié à pousser la vague de sbire, afin de faire perdre des ressources.
  2. Votre allié joue un champion scale (Kassadin, Kayle, Azir, Vayne, etc.)
    • Aidez-le à atteindre son pick de puissance
    • Récupérez de la vision pour lui
    • Jouez pour lui après 25 minutes de jeu
  3. Votre ennemi joue un champion scale (Kassadin, Kayle, Azir, Vayne, etc.)
    • Mettez-le au fond avant le niveau 6
    • Allouez une grande partie de vos ressources à aider votre allié
    • Focus sur lui dans les teamfights

Mettez-vous au service de l’équipe 

Dans la partie présente, nous vous soulignions l’importance de vous mettre au service de votre équipe, quand la condition de victoire n’est pas entre vos mains. 

League of Legends est un jeu 5 contre 5, et le temps des héros en 1v9 de la saison 2 est révolu. 

Si vous souhaitez monter, il va falloir mettre votre ego de côté, même si parfois, vous aurez l’impression d’être un porteur de gourde pour vos alliés !

Gangplank part sur un stuff splitpush pour valider la condition de victoire de son équipe

Si vous passez une mauvaise partie, essayez de vous équiper afin d’être le plus utile possible (Randuin, Antiheal, AntiShield etc.)

TIPS : Essayer constamment d’apporter un plus avez votre équipe, même si vous venez d’influencer très négativement la partie (tout le monde a déjà fait 2-10, même Chovy).

Vous rejetez la faute sur les autres

L’être humain est doué pour pointer du doigt les erreurs des autres, beaucoup moins pour reconnaitre les siennes. Cette phrase résume à elle seule l’ambiance qui règne en soloqueue sur League of Legends.

Si on part du principe que les meilleurs joueurs de Challenger font des erreurs, il est évident que votre Volibear en platine où votre Aatrox en Fer en commettra des dizaines durant la partie. 

Cependant, vous n’aurez aucun impact sur ces dernières, et ping en boucle pour lui montrer son échec ne fera qu’aggraver la situation.

Si la partie est mal embarquée, essayez juste de rendre la meilleure copie possible avec les ressources à votre disposition. Si les discussions commencent à s’envenimer, /mute all est la réponse adaptée !

TIPS : Concentrez-vous sur votre performance et vos erreurs, ne perdez pas votre temps et votre énergie à cibler celles des autres.

Votre communication est mauvaise

Si une idée ou une action peut vous paraître claire dans votre tête, elle n’est pas forcément évidente pour vos coéquipiers.

Utiliser les pings pour annoncer votre arrivée, signaler la disparition ennemie ou pour informer votre équipe qu’un adversaire n’a plus de sorts d’invocateurs aidera votre équipe.

Expliquer calmement les enjeux et les objectifs à venir durant le chemin de retour de la base est également apprécié par certain.

CHAT EXPLICATIONS

N’oubliez pas que League of Legends est un jeu d’équipe, basé sur la communication. Vous parlerez parfois à un mur, mais si la communication peut améliorer ne serait-ce que 30% de vos parties, cela reste rentable.

TIPS : N’utilisez le chat et les pings que pour donner des informations UTILES. Si vous sentez que la pression monte, /mute all

Votre temps de jeu est trop faible

Si vous avez pour ambition de monter en Elo, vous allez devoir passer du temps (beaucoup de temps) en partie. En analysant les profils des autres joueurs, on se rend vite compte que ceux ayant un rang supérieur à Bronze ont souvent plusieurs milliers de parties à leur actif.

Il n’est même pas rare de voir des golds/platines avec plus de 10.000 parties classées depuis la saison 1. En appliquant les conseils listés plus haut, vous devriez évoluer plus vite que la moyenne.

TIPS : Essayez de jouer 2 à 3 parties maximum par jour sur votre main, et n’oubliez pas de regarder au moins une rediffusion.