League of Legends : Comment dominer et gagner sa lane ?

Dans League of Legends, la phase de lane a une importance capitale, puisqu’elle définit qui aura l’avantage durant les affrontements d’équipes (teamfights). Pourtant, dominer sa lane ne se résume pas à frapper le plus fort sur l’adversaire, et de nombreuses mécaniques de gestion de lane sont à maitriser.

Pour dominer votre lane, vous devez être capable d’analyser les forces et les faiblesses de votre matchup, contrôler les vagues de sbires, et prendre l’avantage durant vos phases de powerspike. 

Plusieurs mécaniques de jeu, comme le freeze, le slow push et la récupération de vision vous aideront à construire votre domination en lane. À bas Elo, vous pouvez dominer en corrigeant quelques problèmes mineurs. Ensuite, les connaissances requises deviendront de plus en plus grandes au fil de votre progression.

Comment gagner sa lane ?

Il existe de nombreuses façons de gagner sa lane, et il vous faudra, dans un premier temps, prendre en considération votre matchup avant de définir votre plan d’action.

Certaines lanes se gagnent en farmant passivement, tandis que d’autres vous demanderont de jouer de manière agressive. Parfois, vous devrez accepter d’être scotché sous votre tour, et d’autres vous devrez pousser les vagues de sbires et roam sur la carte.

Analyser le matchup (Poke, Sustain, All-in)

1ère question : Quelle sont les forces et les faiblesses des champions sur la lane ?

Pour commencer, vous devez coller une étiquette sur le front de votre champion, et celui de votre adversaire. Chacun des champions peut être classé dans l’une des 3 cases suivantes : Poke, All-in, Sustain.

Un champion “Poke”  est un champion qui est capable d’harasser ses ennemis, en lui infligeant des dégâts, généralement à longue distance. 

XerathTeemoLuxEzreal
VarusKarmaBrandCaitlyn

Un champion “All-in” est un champion qui cherchera à vous foncer dessus en lâchant tous ses sorts afin de récupérer le kill.

IreliaYasuoRenektonLucian
SamiraLeonaTryndamereGaren

Un champion “Sustain” est un champion qui peut régénérer ses points de vie/mana grâce à son passif ou ses sorts, et qui peut accepter de rester longtemps en lane.

VladimirAatroxYuumiNami
Cho’GathMundoWarwickOlaf

Une fois les forces en présences établies, sachez que dans la majorité des cas : Poke > All-in > Sustain > Poke

Mettre en place sa stratégie

En fonction de cette information, vous devez  définir votre stratégie concernant la façon dont vous allez gérer la vague de sbires. Cependant, sachez que c’est généralement la lane qui domine le matchup qui impose sa stratégie.

Matchup Poke contre All-in

Si votre force est le poke, vous devez initier un slow push, afin de mettre votre adversaire en difficulté sous la tour. Le but est d’infliger des dégâts à votre adversaire, dès qu’il s’approche d’un sbire. Un champion “All-in” ne pourra pas vous agresser s’il il dispose de moins de 70% de ses points de vies.

Matchup All-in contre Sustain

Si votre force est le all-in, vous devez freeze la lane, et punir les adversaires qui s’avancent trop. Généralement, les champions “All-in” sont faibles au niveau 1, et doivent accepter de céder le contrôle de la vague à l’adversaire. 

Le but est de passer niveau 2 en ayant au moins 80% de ses points de vie, afin de punir les erreurs de positionnement de l’adversaire par un all-in.

Matchup Sustain contre Poke

Si votre force est le sustain, laissez la vague au milieu de la lane est la meilleure stratégie. Vous éviterez ainsi de vous retrouver sous la tour ennemie, en vous exposant au gank. 

De plus, vous ne laisserez pas non plus la possibilité à votre adversaire de vous poke librement sous votre tour pendant que vous farmez.  Dans les matchups miroirs (Poke vs Poke, Sustain vs Sustain et All-in vs All-in) d’autres facteurs sont à prendre en compte.

Si vous ne savez pas comment gèrer les vagues de sbires : League of Legends : Quand et comment freeze sa Lane ?
TIPS : Jusqu’en Gold, la majorité des adversaires ne connaissent pas les forces et les faiblesses de leur matchup, et vous pouvez facilement imposer votre stratégie, même avec un matchup négatif.

Matchup miroir

En cas de matchup miroir, vous devez vous poser deux questions majeures, concernant les trades et le contrôle de la vague de sbire.

Qui gagne le trade niveau 1, 2, 3, etc. ?

Prenons l’exemple d’un matchup botlane, opposant Lucian/Nautilus à Samira/Leona, qui sont deux compositions “All-in”.

3 paramètres majeurs vont déterminer l’issue des trades :

  • Qui passe niveau 2 en premier
  • Quelles sont l’état des barres de vies des 4 champions au niveau 2
  • Qui des 4 champions dispose d’un Embrasement ou d’une Fatigue

Dans le cas présent, Leona décide de taper les sbires, afin de récupérer le niveau 2 avant la botlane adverse. Cependant, Nautilus décide de l’a stun avec son passif, permettant à Lucian d’enchainer avec un Q + deux autos-attaques.

Leona est à 50% de points de vie, Nautilus à 80% suite à la réponse de Samira, et les deux Adc sont à 100%. Malgré le matchup “mirroir” (All-in vs All-in) Samira et Leona doivent concéder la priorité, car ils n’ont plus aucune chance de remporter le 2v2. 

Qui a le contrôle de la vague de sbire ?

Prenons un second exemple se déroulant midlane, entre Talon et Irelia. Dans le matchup direct, les chances de l’emporter au niveau 1 sont assez similaires entre les deux champions.

Cependant, dans la course au niveau 2, Talon dispose d’un net avantage sur Irelia, puisqu’il pourra tuer les sbires beaucoup plus vite que cette dernière.

Même si Irelia attend son niveau 2 avant d’attaquer, elle se heurtera à un autre souci : la vague de sbire de Talon est désormais beaucoup plus importante, ce qui la condamnera à perdre le trade.

Si vous êtes Irelia, vous disposez de deux solutions dans ce cas de figure :

  • All-in le Talon niveau 1, et jouer sa phase de lane à la loterie
  • Concéder le niveau 2 et attendre que la vague revienne vers elle

La seconde solution est bien sûr la meilleure, puisqu’elle vous permettra d’attendre sagement que les conditions soient en votre faveur. 

TIPS : Concéder la priorité niveau 2 ne signifie pas perdre sa lane. Même Chovy et Zeus se retrouvent régulièrement dans ce genre de situation en solo queue.

Talon pourra, quant à lui, obtenir un back sur la 3e vague de sbire (la vague canon), où roam sur la carte afin d’aider son jungler ou les sidelanes.

Article en rapport avec le sujet : Quand et comment Roam sur League of Legends ?

Après le niveau 3 (Powerspike)

Vous l’aurez compris, 80% de la lane se joue dans les 3 premiers niveaux, ce qui est souvent mal compris par les joueurs à bas Elo.

Si vous avez respecté les forces en présence, vous avez probablement eu l’occasion de prendre l’avantage, en punissant une erreur adverse. Si vous n’avez pas respecté les forces adverses, votre lane est probablement déja fini, et vous devrez jouer derrière pendant un moment.

Disons que vous êtes un joueur discipliné, et que vous avez appliqué les conseils à la lettre ! À partir de maintenant, votre matchup va se jouer en fonction des “powerspikes” (pics de puissance).

Certains champions deviennent beaucoup plus puissants à partir d’un certain niveau, ou en récupérant un objet en particulier.

Powerspike de niveau

Au niveau 3, le premier powerspike peut faire son apparition sur certains champions. C’est notamment le cas pour Irelia, Leona, Gwen, Lucian, Renekton, (et plein d’autres)  qui sont innoffensifs au niveau 1 et deviennent des machines à all-in au niveau 3. 

Vous devez avoir conscience des moments où vous avez l’avantage, mais surtout de ceux où vous ne pouvez pas rivaliser avec votre adversaire.

Au niveau 6, certains champions peuvent transformer un matchup injouable, en un affrontement imperdable, grâce à l’apport de leur ultime. C’est notamment le cas de champions comme Tryndamere, Malphite, Veigar, Samira, Zilean, etc.

Au niveau 11 et 16, certains champions voient leur ultime et/où leur passif obtenir un gain en puissance considérable. C’est notamment le cas de Kayle, Kassadin, Tristana où Jax, qui deviennent innarêtable.

Ce genre de connaissances ne s’acquiert qu’avec le temps, et il n’y a pas de raccourcis pour apprendre toute la théorie autour du jeu.

Powerspike d’objets

Le powerspike d’objet est plus simple à comprendre, puisque vous n’avez généralement qu’à appuyer sur la touche TAB pour vous en rendre compte.

Prenons l’exemple de la midlane, avec un matchup Syndra contre Irelia. À pick de puissance égale, il y a peu de chances que Syndra puisse récupérer le kill sur Irelia en 1 contre 1. 

Imaginons que Syndra ait mieux farmer, et revient en lane avec son objet mythique complété (Echo de Luden) tandis qu’Irelia ne dispose que d’un carquois et un sceptre vampirique.

Syndra dispose donc d’un powerspike d’item important, qui, malgré le matchup négatif, la place désormais devant la Irelia en 1 contre 1. Si Syndra parvient à placer son combo, il y a de forte chance qu’elle puisse obtenir le kill sur une Irelia qui est censé dominer le matchup.

TIPS : Dans League of Legends, le matchup ne sont pas figés, et évoluent à chaque niveau et à chaque back. Un matchup perdant peut se transformer en matchup gagnant en moins de 15 secondes et inversement. 

Le retour à la base (back, recall)

Pour gagner votre lane, vous devrez également retourner à la base au bon moment, afin de perdre le moins de ressources possible sur la carte. Pour pouvoir amorcer un bon retour à la base, vous devez :

  • Pousser la vague de sbire sous la tour adverse
  • Freeze la lane après avoir tué votre adversaire
  • Disposer d’une téléportation

Si vous respectez l’une de ces trois conditions, vous pourrez revenir en lane sans avoir perdu trop de sbires.

Cependant, gardez à l’esprit que lorsque vous retourner à la base, vous ne pourrez aider votre équipe à récupérer un objectif, et votre adversaire pourra se promener librement sur la carte.

Pour éviter ce genre de déconvenue : Quand back sur League of Legends ? (freeze, objet, timing, roam, etc.)

Le facteur gank

Le dernier facteur que vous devrez considérer afin de gagner votre lane n’est autre que les ganks adverses. N’oubliez jamais que League of Legends est un jeu d’équipe, et que les ganks adverses font partie du jeu. 

Pour éviter de perdre votre lane à cause des ganks adverses, vous devez vous focaliser sur trois choses : la vision, la gestion des vagues de sbires et l’analyse des teamfights.

La vision

La vision est LE facteur principal qui vous protège des ganks ennemis, puisqu’une balise bien placée pourra faire échouer la tentative adverse.

En fonction de la lane sur laquelle vous jouez, vous devez apprendre à positionner des balises, afin de vous protéger des ganks adverses.

Si le sujet vous intéresse : Guide complet de la vision et des balises sur League of Legends

Contrôler la vague de sbires

Les joueurs qui dominent leur lane ont souvent tendance à prendre confiance, en ne respectant plus l’adversaire et la gestion de la vague de sbires.

À bas Elo notamment, nombreux sont les joueurs qui ont tendance à push en permanence la vague des sbires sous la tour ennemie, tout en essayant de poke leur adversaire en difficulté.

Le souci, c’est qu’une position avancée est une invitation au jungler adverse à venir vous punir. Dans ce genre de situation, vous avez 2 possibilités :

  • Soit vous poussez la vague de sbires sous tour et disparaissez, afin de mettre la pression sur les autres lanes
  • Soit vous mettez en place un freeze de lane, afin de faire perdre un maximum de sbires à votre adversaire
Si vous souhaitez apprendre à mettre en place un freeze : League of Legends : Quand et comment freeze sa Lane ?

Analyser le 2v2 et le 3v3 

Le dernier facteur que vous devez prendre en compte, concerne les ganks simultanés. Lorsque votre jungler et le jungler adverse se retrouvent sur votre lane, vous devez analyser votre capacité à gagner votre 2v2 (3v3 si la rencontre a lieu botlane).

Prenons un exemple. Vous jouez Quinn contre Darius Top, et vous avez l’avantage, grâce à votre portée, qui empêche votre adversaire de vous agresser.

Le jungler adverse, Volibear, décide de venir vous ganker au niveau 3, mais votre jungler, Fiddlesticks, le suit de très près.

Le rapport de forces s’inverse, car le duo Darius/Volibear et beaucoup plus fort que votre duo Quinn/Fiddlesticks au niveau 3. Dans ce cas de figure, vous devez ping votre jungler, et refuser l’affrontement. 

TIPS : La connaissance des matchups s’acquiert en jouant, et le seul moyen d’apprendre et de jouer, tout simplement.