League of Legends : Quels champions pour toplane ? (saison 12)

Une fois n’est pas coutume, la saison 12 de League of Legends semblent à nouveau avantager les tanks, même si quelques picks plus exotiques refont également surface. C’est notamment le cas de Cassiopeia et de Quinn, qui font leur retour sur la voie du haut.

League of Legends : Quels champions pour toplane en saison 12 ?

  • Mundo (tous Elo)
  • Shen (tous Elo)
  • Garen (tous Elo)
  • Yorick (Gold –)
  • Urgot (Gold –)
  • Nasus (Gold –)
  • Tahm Kench( Gold +)
  • Cassiopeia (Diamant +)
  • Quinn (Diamant +)
  • Poppy (Diamant +)

En saison 12, la toplane dispose d’un impact beaucoup moins important lors des 14 premières minutes, puisqu’il est désormais impossible d’utiliser le sort d’invocateur Téléportation en ailleurs que sur une tourelle allié. Cependant, le rôle est toujours l’un des plus importants de la méta actuelle. On vous en dit plus dans la suite de l’article !

Mundo (tous Elo)

Mundo a beau avoir vu son couperet nerfé en saison 12, il n’en reste pas moins l’un des rois de la toplane. Avec sa grosse capacité d’engagement et sa bonne tenue de lane, Mundo est le champion idéal pour n’importe quel type de partie.

Mundo dispose également d’un sort infligeant des dégâts bruts, ce qui lui permet de gratter rapidement les tanks. Enfin c’est l’un des champions qui profite le plus des dragons océans et vents, donc n’hésitez pas à accompagner vos alliés lors de la prise de ces objectifs !

Shen (tous Elo)

Dans une meta top qui est dominée par les tanks, Shen est sans aucun doute l’un des meilleurs. Grâce au nerf de la Tp lors des 14 premières minutes de jeu, Shen peut désormais aider ses lanes, sans que son ennemi ait la possibilité de l’en empêcher. 

La capacité du champion à distribuer des gifles est également très sous-estimé. Pourtant, son combo invincibilité/passif lui permet d’être extrêmement fort dans les courts trades.En teamfight, son taunt et son ultime lui permettent d’être un plus incroyable pour son équipe.

Garen (tous Elo)

Le défenseur de Demacia est bien connu de la famille de l’invocateur, puisque ce dernier est joué à tous Elo, et est même conseillé pour les débutants. Il faut dire que le champion dispose d’un kit assez costaud composé d’un silence, d’un buff, de dégâts aoe ainsi que d’un finisher true damage.

Le champion est loin d’être le plus mauvais duelliste, et il dispose également d’une bonne capacité d’escape en lane. Enfin, son passif lui permet de régénérer ses PV après une période sans subir de dégâts, que demander de plus ?

Yorick (Gold -)

Yorick doit sa présence dans le top à sa méconnaissance à bas Elo, puisqu’il fait partie des champions ayant le plus haut pourcentage de victoires en Fer, Bronze et Argent. Cela s’explique en partie grâce à son poke et à sa capacité de splitpush, qui est souvent méconnue par les débutants.

Yorick doit sa présence dans le top à sa méconnaissance à bas Elo, puisqu’il fait partie des champions ayant le plus haut pourcentage de victoires en Fer, Bronze et Argent. Cela s’explique en partie grâce à son poke et à sa capacité de splitpush, qui est souvent méconnue par les débutants.

Urgot (Gold -)

Si le constat n’est pas aussi froid que pour Yorick, Urgot profite également de la méconnaissance de ses forces et faiblesses à bas niveau. Le principe est le même que pour son homologue : tout droit vers le nexus adverse.

Urgot est cependant plus complet que Yorick, et peut faire de sérieux dégâts en teamfights. En lane, sa capacité de 1v2 après avoir pris 2 ou 3 kills en fait également l’un des meilleurs champions snowball à bas Elo. 

Nasus (Gold -)

Dernier champion de notre top dédié aux plus bas Elo, Nasus est un champion qui nécessite du temps et des ressources pour être viable. Ensuite, le champion devient un remarquable duelliste, ainsi qu’un très bon splitpusher. 

Sa plus grande faiblesse réside dans ses 6 premiers niveaux, puisqu’il est une proie vulnérable pour le jungler adverse. À plus Elo, attendez vous à prendre des dives régulièrement avec Nasus. 

Tahm Kench (Gold +)

Tahm Kench est un champion qui aurait pu atterrir dans la case “Tous Elo” mais ce dernier semble être boudé par les Fer,Bronze et Argent. Le champion dispose d’un kit monstrueux, capable de zoner en fight, mais également de punir les erreurs de positionnement de la backlane.

C’est également un très bon laner, mais n’excelle pas dans le rôle de splitpusher. Un champion qui nécessite de jouer en équipe pour déployer toute sa puissance.

Cassiopeia (Diamant +)

Qui dit meta favorable aux tanks dit également favorable aux destructeurs de tanks. À ce petit jeu, Cassiopeia n’est pas en reste, mais nécessite une grosse capacité de kitting pour déployer toute sa puissance. 

En saison 12, Cassiopeia est le genre de champion qui peut 1v9 une partie, mais qui se fera sévèrement punir en cas d’erreurs. En lane, il vous faudra également compter sur une bonne vision de jeu pour survivre. À mettre dans les mains des plus chevronnés donc.

Quinn (Diamant +)

Quinn est également un champion extrêmement viable en toplane, mais qui nécessite des mécaniques solides, notamment lors des teamfights. À l’instar de Cassiopeia, une erreur de placement et vous obtenez votre billet pour la fontaine. 

Lors de la phase de lane, le champion est considéré comme un “bully laner” puisqu’il est un véritable poison pour les champions de mêlée. Après la phase de lane, l’ultime de Quinn lui permet d’accompagner les pickups de ses alliés, grâce à sa vision améliorée et sa capacité de déplacement.

Poppy (Diamant +)

Poppy déploie également tout son potentiel à plus haut Elo, notamment en raison de la méconnaissance de la zone de la championne. À bas Elo, sa capacité à coincer un adversaire sans sa zone est rarement maîtrisée, ce qui retire la force primaire du champion.

Bon laner, bonne capacité d’engagement, de désengagement et de tanking, Poppy dispose d’un kit de capacités que l’on ne trouve nulle part chez les autres champions. Un très bon champion en saison 12 si bien maîtrisé.