League of Legends : Guide de la jungle en saison 12 (Comment jouer)

La jungle est la lane qui a subi le plus de changements en saison 12, notamment à cause du nerf du premier carapateur et de l’impact de ce dernier sur le premier clear. Voici un guide de la jungle.

Comment jouer dans la jungle en saison 12 ?

  • Choisir son champion
  • Analysez les différents matchups
  • Choisir sa première route de jungle
  • Punir les erreurs adverses
  • Ganker les lanes gagnantes
  • Jouer les objectifs
  • Aidez à garder la vision
  • Forcez ou évitez les teamfights 
  • Communiquez avec votre équipe

Sachez que chaque game est différente, notamment en raison des picks de vos alliés et de vos adversaires. Les points énoncés ci-dessus seront grandement impactés par les compositions et on vous en dit plus dans la suite de l’article.

Choisir son champion

La première étape consiste à choisir un champion lors de la sélection. À bas Elo, choisir un champion en fonction de vos coéquipiers est rarement recommandé, puisque ces derniers ne sauront pas utiliser la synergie.  

Certains vous diront que vous devriez choisir en fonction des types de dégâts, afin d’éviter les compositions full ad ou full ap. 

Avant la division Or, nous vous conseillons de choisir un champion qui vous plaît, sans vous soucier de vos alliés, et en vous concentrant majoritairement sur votre partie.

Cependant, pour ceux qui veulent prendre de bonnes habitudes, voici quelques critères que vous devriez respecter lors de la sélection de votre jungler :

  • Respecter la répartition des dégâts (AP, AD, True Damage)
  • Essayer d’avoir un match up favorable (en cas de 1v1 jungle)
  • Privilégier une synergie avec vos lanes (afin de gagner les 2v2)
  • Choisir un champion qui peut aider l’early de vos alliés

Nous allons approfondir chaque point afin de vous donner des idées lors de la sélection des champions.

Envie de connaitre les champions qui font la différence dans la jungle : Voici la liste des meilleurs junglers !

Respecter la répartition des dégâts

Cette règle est la plus connue de tous, puisqu’elle repose sur un principe simple : éviter d’avoir une équipe composée de 5 champions magiques, ou de 5 champions physiques.

En pratique, les équipes composées exclusivement de dégâts physiques ou magiques peuvent être viable, notamment si cette dernière comporte des champions dits “True damage”.

Ces champions disposent de sorts ou de passifs permettant d’ignorer les résistances magiques et physiques des adversaires. Voici quelques exemples :

Magique “True damages” Physique “True damages”
AhriCamille 
AmumuFiora
Cho’gathVayne
GwenMaître Yi
LilliaOlaf
SyndraTwitch
Vel’KozYone
ZoeGangplank

Matchup

À l’instar des matchups classiques sur les lanes, choisir un champion qui a l’avantage sur son ennemi en 1v1 peut s’avérer être utile, notamment en cas de rencontre dans la jungle.

Si votre plan de jeu est de contrer la jungle ennemie, alors vous devriez vous assurer d’avoir l’avantage sur le matchup.

Synergie

La synergie est importante, puisqu’elle vous permettra de décupler les forces de vos alliés. Un combo Shaco/Orianna, Lee/Yasuo ou encore Lulu/Kog’maw pourra faire des miracles en partie.

La synergie peut aussi s’appliquer en terme de puissance pure. Par exemple, si votre idée est de camper la toplane, essayez de choisir un champion qui vous permettra d’être plus fort en 2v2 que la toplane/jungle adverse. 

Compléter les lacunes de votre équipe

Probablement le point le plus méconnu, mais qui peut vraiment faire la différence, notamment si votre équipe est très orientée lategame.

Si votre équipe est composée de champions faibles en early, comme Kayle au top, Kog’Maw bot où Azir Mid, choisir un jungler très fort en early pourra vous permettre de les aider à monter en puissance.

Des champions comme Hecarim, Shaco ou Élise vous permettront d’aider considérablement vos lanes en early, afin de les mettre dans les conditions optimales pour la suite de la partie

Envie de savoir qui sont les meilleurs champions actuels ? League of Legends : Tier list des champions pour monter

Analysez les différents matchups

Lorsque la partie se lance, vous devez vous questionner sur les différents champions, ainsi que sur les sorts d’invocateurs de chacun.

Premièrement, la première chose à regarder concerne la facilité de gank une lane. Un Ryze mid par exemple, ne dispose d’aucun moyen de s’échapper avant le niveau 6  (hormis son flash), tandis qu’une Leblanc sera beaucoup plus dure à attraper.

Une botlane Lux/Ziggs pourra facilement mettre la pression sur vos alliés, mais sera plus facile à gank qu’une lane Ezreal/Pyke, qui dispose de beaucoup de mobilité.

Concernant les sorts d’invocateurs, votre attention doit principalement se focaliser sur la toplane.

choisir gank

Par exemple, si le matchup top concerne deux champions avec ignite, vous devrez prendre en considération le fait qu’aider votre laner à tuer l’ennemi lui permettra de prendre un avantage important en terme de CS (l’adversaire n’ayant pas de TP pour revenir rapidement).

Choisir sa première route de jungle

Après avoir analysé les paramètres précédents, vous devez décider par quel camp commencer. Voici 3 questions importantes qui vous permettrons de savoir comment jouer jungler :

  • Vais-je effectuer un full clear, ou gank une lane niveau 3 ?
  • Ma botlane peut-elle se permettre de pull ?
  • Est-ce que j’ai une information qui me permet d’invade le jungler ennemi?

Full clear, 4 camps, 5 camps, Gank lvl 3 ?

Cette question dépend fortement de votre pick, en fonction de son type : Ganker ou Farmer. Si vous jouez des champions comme Fiddlesticks, Shyvana où Yvern, vous choisirez une route différente de gankers comme Élise, Shaco où Vi.

Nous avons rédigé un article complet sur les routes possibles et optimales en S12 : 

Vous souhaitez en savoir plus concernant les routes de jungle ? Lisez notre article détaillé sur le sujet !

Aide de la botlane

Si vous jouez un champion ayant un clear speed compliqué (Qiyana, Ekko, etc.), commencer botlane est la meilleure solution, car vous disposerez d’un pull conséquent.

Cependant dans certains matchups, votre botlane ne pourra pas vous aider. Si vos adversaires jouent des lanes à base de poke (Karma,Lux, etc.) vos alliés se feront sévèrement punir en cas de retard.

Dans cette optique, il vaut mieux commencer top, et demander l’aide de votre laner pour le premier pull.

Invade le jungler adverse

Dernier point vous permettant de choisir votre première route : les informations collectées pendant les premières minutes de jeu. Une ward peut vous montrer la présence du jungler ennemi, ce qui pourrait vous permettre de commencer votre route sur son second buff.

Cette technique marche assez facilement à bas Elo, puisque les joueurs ne couvrent généralement pas les buffs en early game. À plus haut Elo, ce moove se fait en coordination avec un ou plusieurs membres de votre équipe.

Punir les erreurs adverses

Votre plan de jeu est maintenant défini, mais cela ne veut pas dire pour autant que vous devez rester la tête dans le guidon. Lorsque vous récupérez vos camps de jungle, gardez constamment un œil sur les lanes, afin de réagir en cas d’opportunité.

Un ennemi qui push trop rapidement en early devrait vous permettre d’envisager un gank, tout comme la perte d’un ou de plusieurs sorts d’invocateurs.

Regarder sa map

Vous pouvez également counter gank le jungler ennemi, si vous voyez que l’un de vos alliés s’avance un peu trop sur sa lane. N’oubliez pas que le rôle de jungler nécessite une capacité d’adaptation importante. 

Article qui pourrait vous intéresser : Quand back sur League of Legends ? (freeze, objet, timing, roam, etc.)

Ganker les lanes gagnantes

Une vérité qui n’est pas propre à la saison 12, mais au rôle de jungle depuis toujours : Ne perdez pas votre temps à remettre à flot une lane perdante, si l’une ou les deux autres lanes sont gagnantes.

Votre but est de jouer autour des lanes qui ont déjà un avantage, afin de les mettre sur orbite, tout en récupérant des kills pour vous-mêmes.

Si votre toplane et votre midlane gagnent, jouez entre les deux, et laissez tomber la botlane. Si la botlane et la toplane gagnent, il vaut mieux privilégier la botlane, puisque cette dernière est composée de 2 champions, ce qui vous donnera plus de chances de l’emporter.

La toplane est également la lane qui snowball le plus, et, une fois l’avantage récupéré, votre coéquipier ne devrait pas avoir de mal à se débrouiller seul.

Jouer les objectifs

Jouer les objectifs nécessite que vous ayez la prio sur les lanes alentour, je m’explique. La prio est le fait d’avoir l’avantage du push sur une lane.

Par exemple, si mon midlaner push sa wave en dessous de la tour ennemi, on dira qu’il possède la prio, puisqu’il pourra se déplacer sans perdre de ressources, contrairement à son adversaire. 

Le Dragon

Pour jouer le dragon, il vous faudra non seulement avoir la prio bot et/ou mid, mais également disposer d’une meilleure force de frappe.

Si votre botlane est en 0-2 et votre midlane en 0-3 à l’apparition du premier Dragon : ne le contestez pas, vous perdez non seulement le drake, mais vous donnerez également plusieurs kills à l’adversaire.

Article en rapport avec le sujet : League of Legends : Explications sur les Dragons (buffs, âme, etc.)

L’Hérald

L’Herald est sans aucun doute l’objectif le plus important avant 14 minutes de jeu, puisqu’il vous permettra de récupérer beaucoup d’or via les plaques. Il vous permettra également de voir vos chances de récupérer la première tour se décupler, et par la même occasion, d’amasser le bonus d’or associé. 

Avant 14 minutes, concéder un Drake pour un Hérald vaut le coup, donc ne soyez pas obnubilé à l’idée de récupérer l’objectif bot à tout prix. 

Aidez à garder la vision

Votre rôle de jungler ne se limite pas à apporter le surnombre sur une lane, ou à récupérer vos objectifs, mais également à aider votre équipe à remporter la bataille de la vision.

Acheter une pinkward à chacun de vos backs, et la placer à un endroit stratégique peut faire une énorme différence, tout comme le fait d’utiliser le brouilleur dans une zone qui verra prochainement apparaître un objectif. 

Voici une map qui vous permettra de placer votre pinkward, en fonction de l’apparition du Dragon, de l’Herald ou du Baron Nashor.

Si vos 3 lanes sont perdantes, voici comment placer votre pink ward, afin de punir des adversaires trop entreprenants. 

N’oubliez pas que la variable qui change le plus entre chaque ligue (Fer, Bronze, Argent, etc.) est le score de vision. Voici un tableau qui vous montera le score de vision moyen pour chaque ligue :

LigueSupportJungleBot/Top/Mid
Fer663125
Argent793629
Bronze914033
Or1034336
Platine1124638
Diamant1204841
Master1275145
GrandMaster1285246
Challenger1395549

Envie d’approfondir vos connaissances sur la vision : Guide complet de la vision et des balises sur League of Legends

Forcez ou évitez les teamfights 

En fonction de l’avancée de la partie, vous devrez attirer l’attention de votre équipe sur le fait d’éviter, ou de forcer les teamfights.

Éviter les teamfights

À bas Elo, les équipes ont l’habitude d’engager des teamfights à tout va, sans se poser la question quant aux forces en présence. 

Pour éviter ce genre de dérive, jouer un champion “splitpush” peut être la solution, puisqu’il vous permettra d’enfoncer les lanes, sans vous soucier de vos coéquipiers, qui ne souhaitent pas collaborer avec vous.

Des picks comme Trundle, Mâitre Yi ou encore Shaco peuvent vous permettre de récupérer de nombreuses tours, en profitant des erreurs adverses.

Si un allié disposant d’un champion duelliste est bien dans sa partie, vous pouvez lui spécifier de partir sur la toplane ou la botlane, afin de mettre la pression sur l’équipe adverse.

Forcer les teamfights

À l’inverse, si vous disposez d’une composition beaucoup plus forte en teamfight, vous pouvez attirer l’attention de votre équipe sur le fait de prendre la vision autour des objectifs (Dragon, Herald, Nashor).

composition teamfight
composition teamfight

En récupérant la vision, et en forçant les adversaires à avancer dans le brouillard, vous pourrez aisément forcer un fight à l’avantage de votre équipe. Si l’équipe ennemie refuse de venir, vous pourrez accumuler les objectifs facilement. 

Communiquer avec votre équipe

Probablement la partie la plus difficile, mais pourtant essentielle dans un jeu d’équipe. On ne va pas se mentir, communiquer avec certaines personnes est impossible, et vous essuierez parfois des refus, voire des insultes.

Pourtant, donner des informations utiles et encourager vos alliés augmentera significativement votre pourcentage de victoires.

N’hésitez donc pas à proposer à un allié de splitpush, attirer l’attention de votre équipe sur votre force en teamfight ou tout simplement féliciter un allié qui vient de solokill son adversaire.  Vous savez désormais comment jouer jungle !

Article qui pourrait vous intéresser : League of Legends : Les 10 raisons qui vous empêchent de monter