Esport : Top 6 des plus gros centres d’entraînements au monde

Depuis quelques années, les plus riches structures esport au monde sont passés à la vitesse supérieure, en créent des centres d’entraînements sur plusieurs milliers de mètres carrés. Ces « training facility » en anglais, permettent aux structures de centraliser l’intégralité des aménagements dédiés aux joueurs, afin de les rendre de plus en plus performants. En plus des traditionnelles salles d’entraînement, ces centres ultra-modernes disposent également de salle de sport, cabinets médicaux, cantines, et font également office de lieu de vie pour les joueurs.

Top 8 des plus gros centres d’entraînements esport au monde :

  • LGD Gaming – Hanghzou – Chine
  • Complexity Gaming – Dallas – États-Unis
  • TSM – Los Angeles – États-Unis
  • 100 Thieves – Los Angeles – États-Unis
  • Fnatic – Londres Royaume-Uni
  • Team Liquid – Utrecht – Pays-Bas

Ces centres, qui valent pour la plupart plusieurs dizaines millions d’euros sont réservés à une élite, qui ont bien compris que l’évolution de l’esport passerait par des investissements conséquents. Pour le moment réservé à l’élite des structures esport, ces complexes devraient dans le futur, équipé la majorité des équipes de haut niveau.

LGD Gaming – Hanghzou – Chine

La ville d’Hanghzou en Chine

On commence par le siège de l’une des structures les plus riches du monde : LGD Gaming. Situé en plein cœur d’Hangzhou, une grande ville de l’est de la Chine, ce centre d’entrainement fait partie d’un projet beaucoup plus grand, appelé « Esport Town » ou la ville de l’esport en français. Cette mini ville bâtie sur 37 hectares (soit environ 68 terrains de football) a pour ambition de devenir la capitale de l’esport d’ici 2022. Pour ce faire, la ville de l’esport compte accueillir pas moins de 10 000 joueurs aspirants à devenir professionnel. Le complexe compte également accueillir un parc à thèmes, un hôtel sur le thème de l’esport, et compte bâtir des hôpitaux dédiés à améliorer le traitement des pathologies liées à la pratique de l’esport.

L’esport town où réside LGD (commentaires en Français)

C’est dans ce cadre idyllique que l’équipe Chinoise LGD gaming a depuis peu emménagée, dans un espace de 17 000 mètres carrés qui leur est réservé. L’avantage de vivre à cet endroit? Les compétitions se déroulent un étage au-dessus de leur lieu de vie, étant donné que le complexe dispose de son propre stade dédié aux compétitions.

La LGD esports arena

Les joueurs disposent donc d’un environnement unique où ils peuvent se concentrer uniquement sur le jeu, tout en étant suivi par des coachs, analystes, nutritionnistes et autres kinésithérapeutes. Dans les années à venir, le gouvernement Chinois compte investir pas moins de 2,2 milliards d’euros dans la construction de 14 autres centres de ce type à travers le pays. On pourrait donc voir des équipes ultras compétitives dans les années à venir.

Complexity Gaming – Dallas – États-Unis

Propriété de plusieurs milliardaires, la structure esport Complexity gaming fait également partie des plus riches au monde. Basée au Texas, dans une région jugée reculée du monde par les Américains, cette structure a toujours été sur le devant de la scène Américaine, et on peut notamment se rappeler son équipe mythique de Counter Strike au début des années 2000. Aujourd’hui, la structure a bien évolué, et a mis à disposition de ses joueurs un complexe ultra-moderne, afin de développer les performances de ses équipes esport. Le centre a trois objectifs distincts : améliorer la performance de ses équipes, prévenir des éventuelles blessures et proposer les meilleurs traitements si ces dernières surviennent.

L’incroyable centre d’entraînement des Complexity Gaming

Rien n’est laissé au hasard, et les salles d’entraînements sont adaptés pour retranscrire les sensations rencontrées lors des compétitions. Des lumières au plafond simulent, par exemple, les spots-lights présents lors des événements majeurs, afin d’habituer les joueurs à les gérer.

L’une des salles d’entrainement des équipes Complexity

Les joueurs ont des séances de travail qui se basent sur l’amélioration de la cognition (perception, langage, mémoire, raisonnement, décision, mouvement) ! Le genre d’entraînements inenvisageables il y a encore de cela quelques années.

Tablette utilisée pour l’amélioration de la cognition des joueurs

L’aspect physique est également travaillé, avec notamment des séances de sports organisés régulièrement. Enfin, la nutrition des joueurs est également surveillée. Complexity Gaming a décidé de traiter ses joueurs comme des véritables athlètes de haut niveau, et on devrait voir les résultats de ces aménagements dans les années à venir.

TSM – Los Angeles – États-Unis

Encore à l’état de construction, le futur centre d’entrainement de la structure Team Solomid risque de faire parler de lui. Construit sur 2500 mètres carrés habitables et coûtant la bagatelle de 50 millions de dollars, le complexe se situera aux États-unis, à Los Angeles. Au programme, open space, cantine, salles d’entraînement pour les équipes professionnelles, espace de tournage pour les créateurs de contenus, boxes personnelles pour les streamers, salle de sport, salle de repos, terrasse extérieure et d’autres commodités qui seront ajoutées par la suite.

L’incroyable futur gaming facility de TSM

À l’inverse du centre d’entrainement de Complexity Gaming, celui de TSM sera plus basé sur la création de contenu que sur l’amélioration des performances des équipes professionnelles. Ce centre sera le plus grand jamais construit en Amérique du Nord et servira de QG aux équipes TSM, notamment lors des bootcamp préparant aux grandes compétitions. On attend la fin des travaux avec impatience pour vous montrer le rendu finale, qui s’annonce être impressionnant !

100 Thieves – Los Angeles – États-Unis

Si le centre d’entraînement de Team Solomid va devenir le plus grand d’Amérique du Nord dans les prochains mois, c’est pour l’instant 100 Thieves qui possède ce titre. Bâti sur 1400 mètres carrés, ce centre, qui a coûté la bagatelle de 35 millions de dollars, le training facility de 100 Thieves permet à toutes ses équipes professionnelles, ses créateurs de contenus ainsi que tous le personnel de la structure, de vivre dans les mêmes locaux. Chaque équipe dispose d’un quartier qui lui est propre, et les streamers disposent également de boxes personnels.

Des repas équilibrés sont livrés chaque jour, afin que les joueurs puissent se concentrer sur l’entrainement. Le complexe dispose également d’une salle de sport, d’une salle de jeu, d’une salle de conférence ainsi que des aménagements extérieurs. Les 100 Thieves ont par exemple la possibilité de jouer sur des bonnes arcades ou d’aller jouer au basket dehors, un environnement qui donnerait envie à bon nombre d’entre nous ! Nul doute que 100 Thieves devrait continuer de se développer avec un tel outil à leur disposition.

Fnatic – Londres – Royaume-Uni

Le centre d’entrainement de l’équipe Fnatic, qui est l’un des seuls situés en Europe de notre top, se trouve à Londres au Royaume-Uni. Principalement occupée par l’équipe League of Legends, la structure a mis des gros moyens à disposition de son équipe évoluant en LEC, et notamment un cuisiner, qui s’occupe de leur fournir une alimentation saine. Concernant l’entrainement, les joueurs disposent d’une grande pièce pour s’entraîner, qui s’avère cependant être assez classique.

La salle de debrief dispose d’un écran géant tactile permettant aux coachs d’interagir avec la map du jeu, ce qui permets à ses derniers de mettre en place des stratégies élaborées. Une salle d’entraînement est également à disposition de l’équipe Counter Strike : Global Offensive et on peut d’ailleurs retrouver les trophées de l’équipe exposées dans les parties communes. enfin, le complexe dispose également de bureaux pour les collaborateurs de la structure.

Team Liquid – Utrecht – Pays-Bas

L’extérieur de l’Alienware TRAINING Facility

Fort de ses nombreux partenariats avec Alienware et Marvel pour ne citer qu’eux, Team Liquid est aujourd’hui l’une des plus riches structures du monde. Disposant de deux training facility (un en Europe et un aux États-unis), Team Liquid a décidé d’accélérer son développement en assurant une présence sur deux continents différents. Son centre européen situé à Utrecht, aux Pays-Bas vient d’ouvrir ses portes Mi-2020, et sert de repère aux équipes et aux créateurs de contenu européen.

Le training facility de team Liquid en vidéo

Une fois n’est pas coutume, un cuisinier s’occupe de gérer l’alimentation des joueurs, pendant que ces derniers s’entraînent dans leur salle dédiée, ou se détendent dans la salle de repos. Cette dernière dispose de bornes arcades et d’une salle de tennis de table. Petit aménagement sympa, les streamers disposent de boxes dédiés, décorés aux couleurs de Marvel ! Bon nombre des joueurs aimeraient joueur pour Team Liquid dans de telles conditions.

La room d’entraînement de l’équipe DOTA 2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.