Comment les streamers gagnent de l’argent ?

Encore moqué il y’a de cela quelques années, le métier de streamer ne fait aujourd’hui plus rire personne. Mieux, il fait désormais rêver un nombre important de personnes, qui rêvent de vivre de leur passion, tout en générant des revenus sur les plateformes de streaming. En 2021, il est plus que jamais possible d’être streamer et de gagner de l’argent, voire d’en faire une profession.

Les streamers gagnent de l’argent grâce aux abonnements, publicités et autres sponsors en tous genres. Depuis quelques années, les plateformes comme Patreon et le merchandising ont permis aux streamers de générer des revenus supplémentaires.

Désormais, les streamers peuvent gagner de l’argent via une multitude de manières différentes, même si cela dépend fortement du contenu partagé. Pouvant compter sur l’appui de nombreux sponsors, les streamers peuvent logiquement prétendre à générer des revenus plus rapidement qu’auparavant.

Abonnements et publicités

Probablement la méthode de rémunération la plus connu, la fonction d’abonnement de la plateforme Twitch ou de Youtube Gaming permet aux streamers de générer une base solide de revenu. Proposés sur les deux plateformes au prix de 4,99 € (pour le niveau 1), les abonnements permettent également aux spectateurs de montrer leur support indéfectible auprès du streamer, en plus de leur octroyer des avantages supplémentaires.

Pourtant, l’intégralité de la somme ne termine pas dans les poches du streamer, puisqu’il doit partager ces revenus avec la plateforme, qui prend une belle commission au passage. Sur Twitch, les streamers débutants perçoivent 30 % du montant de l’abonnement, et peuvent prétendre, dans de rares cas, signer un partenariat qu’il leur permettra de percevoir l’intégralité.

De plus, les streamers doivent faire leurs preuves avant de pouvoir proposer aux spectateurs de s’abonner, ce qui leur permettra de signer un contrat avec Twitch appelé « Twitch Partner ».

Plus d’informations sur les abonnements Twitch : Qu’est-ce qu’un sub sur Twitch

En plus des abonnements, les streamers perçoivent également des revenus en fonction des publicités qui sont diffusés sur leur stream. Ces revenus dépendent fortement de la période de l’année, et sont généralement plus élevés lors des mois d’Octobre, Novembre et Décembre.

Dons, bits et Patreon

Les dons sont, comme leur nom l’indique, des sommes d’argent versé par les spectateurs aux streamers, afin de les soutenir. Il n y a pas de montant particulier, et le spectateur peut décider d’offrir la somme qu’il souhaite. Ces dons sont généralement versés via des plateformes comme Paypal ou Donorbox, et ne sont pas taxés par les plateformes de streaming.

Les bits sont propres à Twitch, et se présentent sous forme de donation, sauf que la plateforme touche cette fois sa commission. C’est probablement la forme de dons la moins profitable pour les streamers. Patreon, enfin, est une plateforme qui permet de faire des dons aux streamers, en échange de contenu exclusif.

Les spectateurs peuvent, contre une somme d’argent, prendre part à des parties avec leur streamer préféré, se voir proposer des heures de coaching ou encore être invités à un tirage au sort offrant des récompenses. De plus en plus démocratisé, Patreon permet aux streamers d’offrir un contenu supplémentaire à ses fans.

Les sponsors

Les sponsors sont en majorité réservés aux streamers aguerris, puisqu’il est rare de voir une marque payer pour une communauté de 5 spectateurs. Dans le monde du gaming, des marques telles que Logitech, Corsair ou encore Roccat sponsorisent des streamers, contre rémunération.

Comment être sponsorisé sur Twitch?

Le streamer affiche les couleurs de la marque sur son stream, et perçoit une somme d’argent en fonction de son audience. Certains partenariats peuvent rapporter des millions d’euros, comme celui du streamer Ninja le liant à la célèbre marque Adidas.

Les sponsors peuvent également être non endémiques, comme Coca-Cola, Monster ou encore Pringles, qui sont de plus en plus nombreux à parier sur le gaming et l’esport. Un streamer peut avoir plusieurs sponsors en même temps, en fonction des clauses d’exclusivité qui ont été ajouté aux contrats.

Le merchandising : tout et n’importe quoi

Le merchandising est une technique commerciale qui est généralement utilisée par les streamers jouissant déjà d’une communauté importante. Le but est de commercialiser des produits en tous genres, qui portent généralement le logo du streamer. Ces produits peuvent se présenter sous la forme de vêtements, de tasses, de tapis de souris qui permettent aux spectateurs d’afficher leur sentiment d’appartenance.

Le merch de Bruce Grannec

Une méthode de rémunération très simple à mettre en place, notamment via les sites de drop shipping, qui frisent , pour certains, le politiquement correct. Pourtant, certains ont décidé de franchir les limites, en proposant des produits de plus en plus farfelus, allant même jusqu’à proposer de vendre… L’EAU DE LEUR BAIN ! Preuve que certains streamers voient leur communauté comme des vaches à lait.

Pourtant, le merchandising est à la base un moyen de créer des interactions sociales, puisqu’un fan du streamer Ninja, par exemple, pourra facilement reconnaitre un autre fan qui porte un pull à l’effigie du streamer dans la rue, et engager la conversation.

Le marketing affilié (affiliate marketing)

Là encore, la technique est à la base peu envahissante, puisqu’elle permet au streamer de conseiller du matériel, ou des services à sa communauté, en échange d’une petite commission de la part du site de vente. C’est notamment le cas sur les produits Amazon, que nous utilisons sur le site.

En ajoutant des liens vers son setup dans la description de son stream, le streamer percevra une somme d’argent pour chaque vente réalisée via ces liens. Pourtant, certains streamers conseillent constamment les produits les plus chers, sans jamais tester le produit, ou envoient leur communauté sur des sites très limites, par appât du gain.

C’est notamment le cas des sites de ventes de monnaies virtuelles, qui sont en majorité bannis par les éditeurs de jeux vidéo, ou les sites de casino, qui peuvent pousser les plus faibles dans l’addiction.

La vente de jeux sur Twitch

La vente de jeu sur Twitch permet aux spectateurs d’acheter un jeu directement via la plateforme. Tous les jeux ne peuvent pas être achetés via Twitch, mais le streamer perçoit une commission de 5% pour chaque vente réalisée. Cette méthode de rémunération est souvent assez peu commune.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.