Fortnite : pourquoi la scène esport est-elle sur le déclin?

Bien que le jeu ait rencontré un succès phénoménal en 2019, l’année 2020 a été, en raison de l’épidémie mondiale, bien plus compliqué pour Fornite. L’événement phare, la World Cup n’a pas vu le jour en 2020, et Epic Games a déjà annoncé que l’édition 2021 n’aura également pas lieu.

Pourquoi la scène esport Fortnite est-elle sur le déclin? Le manque de compétitions offline tel que la World Cup, et la réduction du cashprize par 10 entre 2019 et 2020 ont contribué au déclin de la scène professionnelle. De plus, les tournois en ligne sont moins fréquents, et les récompenses sont également moins élevées qu’en 2019.

En plus des problèmes liés à sa scène professionnelle, Epic Games se voit également confronter à un problème générationnel. En effet, si la compétition est suivie massivement par les 18-24 ans, le jeu peine à convaincre les plus de 30 ans, qui préfèrent se diriger vers des jeux offrant un spectacle plus compréhensible.

Une scène crée à coup de millions

Dès 2018, Epic Games surprenait tout son monde en annonçant 100 millions de cashprize, répartis entre différents tournois, joués tout au long de l’année 2019. Après quelques essais en 2018, notamment via les Winter Royale et les différents Skirmish, la scène Fortnite allait subir une montée en puissance jamais vu dans le monde de l’esport. Après avoir proposé 20 millions de cashprize sur l’année 2018, Epic Games allait exploser tous les records, en 2019, avec plus de 71 millions de dollars répartis sur 393 tournois.

Via Epic Games

À titre de comparaison, Dota 2 et ses 47 millions de cashprize, et Counter Strike : Global Offensive et ses 22 millions font pale figure. Après une World Cup monumentale en 2019, la domination de Fortnite sur la scène esport était indéniable pour la plupart des observateurs. Cependant, début 2021, le constat est sans appel, la scène Fortnite semble avoir subi un coup d’arrêt, et l’épidémie mondiale que nous sommes en train de traverser n’est pas la seule coupable de cette situation.

Une communauté très jeune

Sur Fortnite, aux États-Unis, 85% des joueurs ont moins de 34 ans. Lors de la World cup Fortnite de 2019, la moyenne d’âge des participants était de 17 ans, là où la moyenne se situe autour de 21 ans pour League of Legends, et de 23 ans pour Starcraft 2 et Counter Strike : Global Offensive (source ESPN). Avec le jeu d’Epic Games, les investisseurs s’assurent donc une visibilité des consommateurs de demain, qui représentent l’avenir de l’esport.

Cependant, les plus de 30 ans ne semblent pas attirer par la scène professionnelle Fortnite, et subissent le décalage trop important avec la communauté extrêmement jeune du jeu. Cette incapacité à étoffer sa communauté, est un véritable frein pour la scène esport de Fortnite, tout comme le manque de structure au niveau professionnel. En effet, Fortnite est l’un des seuls (voir le seul jeu compétitif) à ne pas disposer d’un circuit de tournois structuré.

Pas de ligues structurés

IEM et Blast sur Counter Strike : Global Offensive, MSI, LCS, Worlds sur League of Legends, CDL sur Call of Duty ou encore VCT sur Valorant, tous ces jeux compétitifs ont professionnalisé leurs scènes respectives via un système de Ligues. Fortnite dispose d’un circuit FNCS propre à chaque région, mais ne propose aucun tournois international en dehors de la World Cup, qui n’a eu lieu qu’une seule fois. Pas de système de promotions ou de relégations, et des qualifications ouvertes à tous.

Via Epic Games

Là ou la majorité des jeux ont instauré un système de ligues franchisées (Overwatch, League of Legends, Call of Duty etc.), Fortnite propose un système de tournois ou la RNG a un rôle (trop) important. Epic Games a annoncé une reprise des tournois online en 2021, promettant au passage quelques nouveautés. Cependant, les événements offline, très prisés par les observateurs de jeux compétitifs devront attendre..

Pas d’événements offline non plus

En 2019, Epic Games frappait un grand coup en organisant la World Cup Fortnite, avec un cashprize de 30 millions de dollars à la clef, ouvrant la voie à l’organisation d’autres LAN. L’édition 2020 a été annulé dû à la pandémie, et Epic Games à d’ores et déjà annoncé qu’il n y aurait pas d’édition 2021. Déjà responsable du retard à l’allumage de la scène esport de Valorant, l’épidémie fait extrêmement mal à la scène Fortnite, qui misait beaucoup sur la World Cup pour relancer la hype autour du jeu.

Avec un cashprize divisé par 10 entre 2019 et 2020, et une scène professionnelle qui commence à s’impatienter, Epic Games serait bien inspiré de relancer la machine au plus vite. Quoi qu’il en soit, les développeurs seront également attendu sur autre aspect de la compétition, qui est cette fois-ci d’ordre purement technique.

Un spectacle difficile à suivre

Ceux d’entre vous qui ont déjà regardé une compétition de Fortnite le savent : l’expérience est indigne d’un jeu de ce calibre. Entre les lags à répétition provoqué par les fins de zones, les problèmes de sons, et de caméras, visionner un évènement n’est pas l’expérience la plus agréable. Les diffusions fournies aux commentateurs sont souvent bugué, et switcher entre les 100 participants devient vite un casse-tête pour ces derniers.

Si la qualité des diffusions peut être rédhibitoire pour certains, la production (généralement propre aux événements offline) est inexistante sur Fortnite. En effet, à l’inverse des autres jeux compétitifs, il n’y a ni casters professionnels, ni host ni interventions d’analystes entre chaque partie. Suivre la compétition se résume souvent à rejoindre le stream de la structure dans laquelle évolue votre joueur préféré, si ce dernier est connu. On a connu mieux niveau hype..

Une communauté monstrueuse

Bien que la scène compétitive soit au ralenti depuis plus d’un an, le jeu, lui, ne s’est jamais porté aussi bien, avec désormais plus de 350 millions d’utilisateurs enregistrés sur la plateforme d’Epic Games. Cependant, le manque de compétition a provoqué un fort recul des audiences sur Twitch, même si une légère reprise a pu être observée en ce début d’année 2021. Le jeu, n’est également plus le préféré des très jeunes joueurs, qui lui préfèrent désormais Roblox.

Via Sergey Galyonkin

Quoi qu’il en soit, on peut se demander si Epic Games a fait le choix de ne plus miser autant sur la scène esport de Fortnite, afin de se concentrer exclusivement sur l’aspect marketing du jeu. Après avoir mis la barre très haute avec le concert en jeu de Travis Scott, Epic Games se sait attendu au tournant. Les annonces qui seront faites dans les prochaines semaines devraient nous permettre d’y voir un peu plus clair sur la stratégie des développeurs concernant l’avenir de la compétition sur son jeu phare.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.