Les meilleurs claviers gaming en 2020 : comment choisir?

Un clavier de bonne factures peut assurément modifier votre expérience de jeu, et si vous êtes un joueur aguerri, vous devriez porter une grande importance à ce périphérique. Cependant, le mécanisme d’un clavier gaming est complexe,  et les déclinaisons de ce dernier sont nombreuses, ce qui peut poser problème au moment de faire un choix.

Quels sont les meilleurs claviers gaming en 2020?

  • Corsair K70 MK.2
  • Logitech G Pro
  • Razer Cynosa Chroma
  • Logitech LIGHTSPEED G915
  • Corsair K95 Platinium

Les constructeurs de claviers gaming proposent de plus en plus de périphériques aux styles ravageurs, toujours plus colorés, équipés parfois d’écrans tactiles, qui ressemblent plus à des objets de luxe qu’à des outils capables de faire la différence une fois en jeu. Le design n’étant que la partie émergée de l’iceberg, le mécanisme dissimulé sous chaque touche a véritablement la capacité d’influer sur votre réactivité et votre confort de jeu.

Le type de clavier

Plusieurs types de mécanismes sont disponibles sur le marché des claviers, allant du plus solide, qui pourra encaisser des dizaines de millions de frappes, au plus « ship » qui pourra se désintégrer en 6 mois. Il y a 5 types de mécanismes différents sur lequels il faut s’attarder quand on envisage l’achat d’un clavier : membranes, semi-mécanique et mécanique et les hybrides.

Les claviers à membranes : sont les plus abordables niveaux prix, et vous pouvez vous en procurer un à partir de 5€. Les touches de ce type de clavier sont plates et le processus d’activation se fait grâce à une membrane en plastique. Elles font peu de bruit, mais la durée de vie de ce type de clavier est limitée, car la membrane en plastique perd en élasticité au fil du temps. De plus, la sensation de “retour” lorsque l’on retire son doigt de la touche est quasi inexistante, ce qui peut s’avérer inconfortable pour une utilisation gaming.

Membrane_keyboard
Membranes en plastique, qui équipe généralement les claviers de basse qualité.

Les claviers semi-mécaniques : À mi-chemin entre les claviers à membrane et les claviers mécaniques, les claviers semi-mécaniques offrent un compromis tant sur les sensations que sur le prix. Ces claviers sont plus bruyants que ceux à membrane mais la sensation de “retour” lorsque l’on presse une touche est présente. Ces claviers peuvent être une alternative pour les petits budgets. Attention à certains claviers « low cost » qui propose vraiment un mécanisme de mauvaise qualité.

Les claviers mécaniques : Vous l’aurez compris si vous avez lu les paragraphes sur les deux autres types de claviers, le mécanique est la référence pour les gamers. Il y a 20 ans en arrière, le clavier mécanique était considéré comme un tank très bruyant destiné aux geeks. Aujourd’hui de nombreuses technologies l’ont ramené sur le devant de la scène, et la croissance de l’ esport y est pour beaucoup. Confort de jeu, réactivité, fiabilité, robustesse, le clavier mécanique excelle dans tous ces domaines et vous verrez dans la suite de l’article que les défauts qui ont longtemps étés reprochés aux claviers mécaniques ont considérablement été atténués.

mecanical_keyboard
Switchs bleu, présent sous les touches de certains claviers mécaniques

Les hybrides : représentent la nouvelle génération de claviers à membranes, qui équipe désormais des switchs mécaniques au-dessus de cette dernière, afin de gagner en réactivité et en rigidité. La technologie a bien évolué au fil des années et certains constructeurs ont développé des claviers à membranes plus résistants, et pouvant être une alternative crédible aux autres types de claviers. Nous vous conseillons de regarder du côté de la gamme Razer si ce type de clavier, qui a la réputation d’être silencieux vous intéresse.

Le type de switchs

Si vous avez décidé de vous orienter vers un clavier mécanique, alors il va maintenant falloir choisir vos types de touches. Dans la suite de l’article, nous utiliserons le mot « switch » pour parler de ces dernières. Le terme switch représente le mécanisme d’activation présent sous chaque touche des claviers mécaniques. (voir la photo ci-dessus).

Les différents types de switchs de la marque Cherry MX

Il existe un grand nombre de switch et certains seront plus adaptés à votre utilisation et à votre environnement. Commençons par les couleurs : les plus présents sur le marché actuellement sont les bleus, rouges, marrons et noires. Les marques ont ensuite décliné ces couleurs pour créer leurs propres technologies. Certains s’activeront à la moindre pression, quand d’autres demanderont une sorte de confirmation au milieu du processus.

Pour choisir, il vous faudra définir l’utilisation que vous souhaitez faire de votre clavier, car certains switchs seront plus adaptés au gaming pur, quand d’autres vous permettront également d’être à l’aise en dactylographie. On vous explique le ressenti des principaux switchs dans la section suivante.

Le ressenti à l’activation

Sur les claviers actuels, nous recensons trois types de “ressenti” lors de l’activation d’une touche du clavier : “linéaire”, “tactile” et “à clic”.

Les switchs linéaires : Ce sont les switchs classiques, qui s’enfoncent sans résistance et qui reprennent leur position initiale grâce au ressort intégré. Ces switchs sont connus pour leur fluidité, et sont très appréciés par les joueurs. Ce sont les switchs rouges ou noirs.

red-cherry-mx-switch
Switchs Rouges, sans pallier de validation

Les switchs tactiles : L’activation de ce type de switch se termine par une confirmation audible et tactile. Un léger “bump” se fait ressentir à mi-chemin ainsi qu’un léger bruit et la sensation de retour est plus prononcé que sur les switchs linéaires. Ce type de switch est également plus confortable pour la dactylographie. Ce sont les switchs marrons (oranges chez razer).

brown-cherry-mx-switch
Switchs Marrons, avec confirmation tactile

Les switchs à clic : Ces switchs sont plus ou moins considérés comme l’évolution de la machine à écrire, notamment car ce sont les plus bruyants du marché. Chaque activation déclenche un bruit mécanique et un ressenti très significatif. Adoré par certains, détesté par d’autres, ce type de switchs est celui qui fait le moins l’unanimité dans la communauté gamer. Ce sont les switchs bleus (verts chez razer).

cherry_mx_blue
Switchs Bleu, les plus bruyants de tous

La sensibilité des touches

Sur un clavier, trois paramètres définissent la sensibilité : la distance d’activation, la force d’actionnement et la force finale. Ces derniers permettent de définir le comportement qu’aura la touche lors de son activation, ou de son relâchement. Concrètement, la partie qui suit va aborder de manière précise ce qui se passe quand vous pressez une touche sur un clavier mécanique.

La distance d’actionnement est la métrique qui permet de définir à quel moment le clavier considère que la touche est enfoncée. Si la distance d’actionnement de vos switchs est de 2mm  alors il vous faudra enfoncer vos touches de 2mm pour que l’action soit prise en compte par l’ordinateur.

La force moyenne d’actionnement représente la force en grammes que l’utilisateur doit déployer pour atteindre le point d’actionnement. En général, les switchs ont besoin qu’une force de 45 à 60 grammes soit exercée afin d’atteindre cette distance. Cette notion est importante dans le choix des switchs, car certains joueurs ont des meilleures sensations avec des switchs très sensibles, quand d’autres préfèrent des touches opposant une résistance.

La force tactile est comme son nom l’indique, propre aux switchs tactiles. Elle représente la force que doit appliquer l’utilisateur pour atteindre la confirmation tactile, qui est perceptible au toucher. L’utilisateur sent alors comme un léger « loquet » qui vient se déverrouiller.

La force finale représente la métrique qui définit la force que doit appliquer l’utilisateur pour amener la touche à sa position finale. La distance finale moyenne des switchs se situe aux alentours de 4 mm. Généralement, seule la force d’actionnement intéresse les joueurs, car il est rare d’amener la touche à sa position finale, cependant cette métrique peut s’avérer être importante pour ceux qui appuient fortement sur leurs touches.

L’anti-ghosting

Le ghosting est un phénomène qui apparaît lorsqu’un utilisateur appuie sur 4, 5 voir 6 touches du clavier en même temps. Le clavier se met alors à protester en émettant un “bip” où tout simplement en ignorant les touches en trop. En 2020, ce problème a été quasiment éradiqué grâce à l’anti-ghosting, mais nous vous conseillons de bien vérifier la présence de cette technologie dans les caractéristiques de votre clavier.

Le format

En fonction de la position dans laquelle vous installez votre clavier, vous avez sûrement une préférence concernant la taille de ce dernier. Alors que certains claviers peuvent atteindre 55 cm de long, d’autres, dépourvus de pavés numériques et touches directionnelles ne dépassent pas les 30 cm. Les claviers les plus compacts sont généralement accompagnés de l’appellation “TKL” (TenKeyLess). Ce type de clavier est idéal pour les baroudeurs, ainsi que pour les joueurs qui inclinent leur clavier pendant qu’ils jouent.

Article en rapport avec le sujet : Top 6 des claviers gamer TKL (sans pavé numérique) pour le gaming

Filaire ou sans-fil

Ici le choix doit clairement dépendre de deux facteurs majeurs : votre réticence à voir des câbles traîner partout sur votre bureau, ainsi que le budget que vous êtes prêts à mettre pour éviter ce type de désagrément. Les claviers sans fil de dernière génération rivalisent clairement avec les filaires, et on pense notamment à la gamme Logitech et sa technologie LIGHTSPEED. Ce type de clavier haut de gamme propose toutes les fonctionnalités que l’on retrouve sur un clavier filaires, et parfois même plus.

Les deux soucis majeurs de ce type de clavier et qu’ils sont généralement plus lourds que la moyenne (en raison de la batterie ou des piles), et qu’ils ont un coût également plus élevé. Si ces deux contraintes ne vous font pas peur, alors les claviers sans-fil haut de gamme pourraient vous séduire.

Fonctionnalités en pagaille

Le rétroéclairage est un plus “esthétique” pour certains joueurs alors que d’autres s’en servent comme repères, en changeant la couleur de certaines touches. La majorité des claviers haut de gamme offre ce type de fonctionnalités, et même certains plus « ship » qui privilégient l’esthétique à la qualité de leur mécanisme, afin d’attirer le consommateur…

Les macros, elles sont désormais présentes sur de nombreux des claviers en 2020 et ces dernières peuvent s’avérer être un plus dans certains jeux. Elles vous permettront de configurer des combinaisons de touches, ou de définir des raccourcis dans vos jeux. Appréciable dans la pratique des MMORPG notamment.

Le repose-poignet est livré avec certains claviers, et nous le conseillons à nos amis dactylographes, bien qu’il puisse également soulager les poignets de certains de nos amis gamers, en fonction de la position de jeu. Certains sont détachables quand d’autres sont fixés au clavier, ce qui doit être pris en compte. Porter également une attention particulière à la qualité des matériaux utilisés, car certains sont fabriqués en plastique bas de gamme, et leur utilisation devient insupportables après quelques heures de jeux.

Le logiciel de personnalisation peut être un plus pour configurer les macros et les couleurs du clavier. Certains logiciels comme celui de la marque Logitech permettent notamment de choisir parmi les profils de joueurs professionnels pour configurer votre matériel. Le Synapse de Razer ainsi que le ICUE de Corsair sont des références sur le marché, notamment pour les fans de rgb.

Le remplacement des touches est également une fonctionnalité sympathique, car même si la majorité des constructeurs garantissent aujourd’hui plusieurs dizaines de millions d’activations, personne n’est à l’abri de casser l’une d’entre-elles. Vérifier donc si le constructeur vent des kits de touches séparément, afin de vous prémunir d’un accident potentiel.

Corsair K70 MK.2

Via Corsair

Switchs: Cherry MX Brown, Blue, Red ,Speed silver ou Silent red | Format: Classique | Connexion: Usb | Poids: 1.25 kg | Dimensions: 438 (longueur) x 166 mm (largeur) x 39 mm (hauteur) | Fonctionnalités: Repose poignets, touches médias, rgb personnalisable


Le Corsair K70 mk.2 propose un design très soigné notamment grâce à son cadre en aluminium noir finition « brossée » et son éclairage rgb de très bonne qualité. Le repose-poignet fourni avec le clavier est de bonne qualité également, et a la particularité d’être détachable.Les touches médias et la molette dédiée au réglage du son viennent compléter le look, qui est vraiment l’un des points forts du K70 mk2.

Côté mécanisme, le constructeur a décliné son périphérique en 5 modèles, chacun proposant un type de switchs différents. (notre test porte sur les Cherry MX red).Les sensations sont très agréables, et la réactivité est au rendez-vous. Des macros ainsi que les couleurs sont personnalisables via le logiciel ICUE, et une fois configuré, vos profils pourront être utilisés sans l’aide du logiciel, via la mémoire interne. Petit plus, il est possible de définir une couleur différente par touches.

Via Corsair

Le clavier est fourni avec un mini kit de touches, qui pourront remplacer vos z,q,s,d par des touches avec plus de relief, afin de les ressentir au toucher lors de vos parties. Commercialisé aux alentours de 160€ sur Amazon, ce Corsair K70 mk.2 est l’un des meilleurs claviers sur le marché actuellement.

Logitech G Pro X

Via Logitech

Switchs : GX Blue clicky de base | Format : TKL| Connexion : Usb | Poids : 980 gr | Dimensions : 361 mm (longueur) x 153 mm (largeur) x 34 mm (hauteur) | Fonctionnalités : LIGHTSYNC RGB, 12 macros, câble détachable


Périphérique de la gamme Logitech G PRO, ce clavier est l’un des plus utilisés sur la scène esport, tous jeux confondus. Il a d’ailleurs, comme toute la gamme G PRO, été conçu en partenariat avec plusieurs joueurs professionnels, afin de proposer un panel de fonctionnalités adapté à la compétition. Son design très soigné de base prend vie grâce à la technologie LIGHTSYNC RGB, qui permet une personnalisation assez incroyable via le logiciel Logitech G HUB. Le câble d’alimentation détachable ajoute également un petit plus à la qualité du Logitech G PRO X, qui pourra être emporté en LAN facilement.

Via Logitech

Le réglage sur trois niveaux des patins en caoutchouc ajoute également au confort, notamment pour passer d’un mode gaming à un mode dactylographie. Les 12 touches “F” peuvent être utilisées sous forme de macros, directement programmables via le logiciel de Logitech, et les différents profils créés pourront être enregistrés dans la mémoire interne du clavier. Mais la vraie particularité de ce clavier réside dans le fait de pouvoir modifier les switchs.

Via Logitech

Initialement fournit avec des switchs GX Blue clicky, Logitech donne la possibilité aux joueurs d’en changer en proposant des kits de touches GX Red Linear et GX Brown Tactile. Proposés au prix de 50 €, ces kits viendront tous de même considérablement alourdir la note. Les switchs bleus sont particulièrement adaptés à la pratique des jeux vidéo, et il vous sera inutile d’en changer si vous acheter le clavier dans cette optique. Proposé aux alentours de 130€ sur Amazon, la polyvalence du Logitech G Pro X est un réel atout pour les compétiteurs.

Razer Cynosa Chroma V2

Via Razer

Switchs: membranes | Format: Classique | Connexion: Usb | Poids: 954 gr | Dimensions: 463 (longueur) x 154 mm (largeur) x 31 mm (hauteur) | Fonctionnalités: 3 niveaux d’inclinaison, rgb


Le Razer Cynosa Chroma V2 fusionne deux caractéristiques recherchées par une partie des joueurs : il propose des touches à membrane nouvelle génération, et dispose d’un prix attractif. Le design de ce clavier a été pensé tout en sobriété, bien que la personnalisation du rgb via le logiciel Razer Synapse permet une multitude de combinaisons. On peut notamment configurer des couleurs différentes pour chaque touche, ce qui plaira aux adeptes de customisation. Le Cynosa V2 est également conçu pour résister aux éclaboussures, et le constructeur s’engage sur 2 ans de garantie.

Via Razer

Le clavier dispose également de quelques fonctionnalités plaisantes, comme les touches multimédias dédiées, ou la possibilité de configurer des macros via le logiciel Razer Synapse. Il dispose également d’un système de rainure permettant d’orienter le câble d’alimentation, afin de le positionner plus facilement dans la position de votre choix.

Via Razer

Niveau ressenti, il faut appuyer fortement sur les touches pour les activer, mais ces dernières s’avèrent être silencieuses et pourront être « spammées » sans pour autant irrités vos voisins. Ce clavier est donc recommandé aux joueurs ayant besoin d’un clavier confortable en mode « saisie de texte ». Il s’adresse également aux petites bourses puisque vous pouvez le retrouver aux alentours de 70€ sur Amazon.

Logitech LIGHTSPEED G915

Via Logitech

Switchs : GL tactile,  GL linéaire, GL Clicky | Format : TKL| Connexion : Usb, Wi-fi, Bluetooth | Poids : 1,62 kilos | Dimensions : 475 (longueur) x 150 mm (largeur) x 22 mm (hauteur) | Fonctionnalités : LIGHTSYNC RVB, cadre aluminium, macros, touches médias, double connexion sans-fil | Autonomie : 40 heures


Représentant le haut de gamme de la marque Logitech, le LIGHTSPEED G915 centralise deux caractéristiques très prisées par les joueurs : le mode de connexion sans-fil et la qualité de fabrication. Mesurant un peu plus de 47 cm de long et pesant 1,62 kilos grammes, ce clavier est costaud, et ses matériaux y sont pour beaucoup. Le G915 dispose d’un cadre en plastique solide, et la plaque posée à la surface du clavier est en aluminium brossé, ce qui donne un plus niveau esthétique. L’ensemble du clavier tient sur 2,2 cm, ce qui en fait l’un des claviers les plus fins du marché.

via Logitech

De nombreuses fonctionnalités sont présentes sur ce modèle, qui dispose notamment de touches média dédiées, ainsi que d’un rétroéclairage personnalisable depuis le logiciel Logitech G-HUB. Il vous sera également possible de paramétrer des profils perso, ou de choisir parmi les profils de certains joueurs professionnels. Le logiciel G-HUB permet également de configurer des macros via les touches « F ».

via Logitech

La technologie Wi-Fi LIGHTSPEED propose également une connexion offrant un temps de réponse de 1 ms. Le clavier dispose d’ailleurs de 2 boutons de connexion : un pour le Wi-Fi et un pour le Bluetooth, et vous pourrez connecter votre clavier à deux périphériques différents en un clic. Les deux autres boutons servent à switcher entre les différents modes de jeux, enregistrés dans le logiciel G-HUB, et de modifier le rétroéclairage du clavier.

via Logitech

Dernière fonctionnalité sympa, le clavier peut être utilisé en étant branché au câble d’alimentation, ce qui peut paraître normal, mais pourtant pas présent sur tous les modèles de la concurrence. Vous vous en doutez probablement, mais le seul point faible de ce clavier réside dans son tarif, qui n’est pas à la porter de toutes les bourses. Si l’idée de débourser aux alentours de 230€ pour un clavier ne vous rebute pas, vous pouvez trouver cet excellent Logitech LIGHTSPEED G915 sur Amazon.

Corsair K95 Platinium

Via Corsair

Switchs: Cherry MX Brown ou Speed Silver | Format: Classique | Connexion: Usb | Poids: 1.32 kg | Dimensions: 465 (longueur) x 171 mm (largeur) x 36 mm (hauteur) | Fonctionnalités: Repose poignets, 6 touches macros, rgb personnalisable, touches médias dédiées


Le Corsair K95 Platinium ressemble, en apparence, beaucoup à son petit frère le Corsair K70 mk.2, et ce dernier reprend effectivement les forces de ce dernier, et ajoute de nouvelles fonctionnalités appréciables. Les 6 touches macros programmables sur la gauche du clavier, viennent allonger ce dernier de 2.7cm par rapport au Cadet de chez Corsair, mais permettent de configurer quelques configurations de touches qui peuvent s’avérer êtres utiles dans les MMORPG.

Le rgb est entièrement configurable via le logiciel ICUE, et il est possible de donner une couleur à chaque touche. Le K95 Platinum dispose également d’une barre lumineuse située sur la tranche du clavier, et la couleur de cette dernière peut également être configurée via le logiciel. La mémoire intégrée permet d’enregistrer ces profils afin de ne plus avoir à passer par l’ICUE une fois configuré.

Via Corsair

Concernant les switchs, sachez que ce modèle ne propose que deux déclinaisons possibles : les Cherry MX Brown ou les Cherry MX speed silver, qui s’avèrent être très efficaces. Posés sur une plaque en aluminium, l’ensemble du clavier a été pensé pour durer, et on n’en attendait pas moins pour un clavier qui se situe aux alentours de 180€ sur Amazon. La qualité à un prix !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.